Un état de paralysie politique, une concurrence féroce et des influences étrangères font obstacle à une transition facile du pouvoir

Opinions

Le 16 mai dernier, l’Algérie officielle célébrait en grandes pompes la Journée internationale du vivre-ensemble qu’elle avait initiée et fait adopter par l’ONU. Un zèle d’autant plus cocasse qu’il s’agit de l’un des pays les plus hostiles à la différence

Sarah Haidar

La crise au Liban, la crise en Syrie et le dossier nucléaire iranien : ces trois dossiers constituent un vrai test pour la diplomatie française, mise en difficulté par l’influence croissante des puissances régionales et l’interventionnisme russe et américain

Brahim Oumansour

Le premier prisonnier libéré sous la présidence de Donald Trump a été rapatrié en Arabie saoudite, où il purgera le reste de sa peine. Mais les années de torture qu’il a endurées à Guantanamo ne seront pas comptabilisées

Moazzam Begg

La principale leçon que Salah aura tirée de l’avertissement que représente l’histoire d’Aboutrika est que pour survivre, il est essentiel de conserver une approche conciliante vis-à-vis du régime égyptien

Mostafa Mohamed

Confronté depuis plusieurs mois à une protestation sociale croissante, le roi Mohammed VI se tient à l’écart. Il a pourtant une carte à jouer pour faire retomber les tensions : la libération des détenus du hirak

Reda Zaireg

Les puissances occidentales semblent parfaitement détendues à l’idée de porter des coups terribles à l’armée syrienne, alors que cela risque de déboucher sur une résurgence du djihadisme et sur la décapitation éventuelle de l’État syrien

Peter Ford

Quand vous investissez dans Trump, vous devenez aussi partie prenante des batailles dans lesquelles il s’engage. Rapidement, vous héritez aussi de ses ennemis

David Hearst

Le Liban ne veut plus attendre les Nations unies et l’Union européenne pour organiser le retour des réfugiés syriens. Il juge la situation assez urgente pour discuter directement de ce dossier avec les autorités de Damas

Paul Khalifeh

Le désir répandu des Iraniens ordinaires de mettre fin à l’arrogance, à la duplicité et à l’hégémonie des États-Unis est-il si difficile à comprendre pour Donald Trump ?

Seyed Mohammad Marandi

Right block promoted Fr