VIDÉO : Sur la route de la mosquée al-Aqsa

VIDÉO : Sur la route de la mosquée al-Aqsa

#IsraëlPalestine

MEE a voyagé avec les Palestiniens de Cisjordanie refoulés aux postes de contrôle israéliens et qui empruntent des chemins détournés pour accéder au lieu saint de Jérusalem

« Je préférerais évidemment entrer légalement, mais les obstacles qu'ils dressent sont insurmontables » (MEE/Oren Ziv/Yotam Ronen/Faiz Abu Rmeleh)
Oren Ziv Yotam Ronen et Faiz Abu Rmeleh's picture
07 août 2015
Last update: 
Wednesday 9 September 2015 13:36 UTC
Last Update French: 
09 septembre 2015

C'est une lutte quotidienne pour les Palestiniens de Cisjordanie qui tentent de se rendre à Jérusalem, et particulièrement pour les musulmans qui souhaitent assister aux prières du vendredi à la mosquée al-Aqsa.

L'accès à la mosquée al-Aqsa, un lieu considéré comme sacré par les juifs et les musulmans, est régulièrement restreint aux femmes et aux hommes âgés de plus de 40 ou 50 ans, particulièrement en période de tensions politiques. Les touristes et les juifs peuvent quant à eux pénétrer dans le complexe les jours de semaine, sous l'escorte de la police et avec l'interdiction de prier ou de célébrer des cérémonies religieuses.

Mais avant même d'essayer d'entrer dans le complexe al-Aqsa, les Palestiniens de Cisjordanie doivent lutter pour atteindre Jérusalem, contraints de franchir plusieurs postes de contrôle israéliens.

Ils commencent à faire la queue tôt le matin, mais il peut s'avérer difficile de passer le barrage de l'armée israélienne, qui filtre l'accès en fonction de l'âge, de l'environnement familial et de divers critères de sécurité.

Dès lors, ceux à qui l'on refuse l'entrée empruntent des chemins détournés…

Traduction de l’anglais (original) par VECTranslation.