VIDÉO : Un mufti frappé à coups de chaussure lors d’une dispute sur le foulard diffusée à la TV

VIDÉO : Un mufti frappé à coups de chaussure lors d’une dispute sur le foulard diffusée à la TV

#Religion

Le présentateur de la chaîne égyptienne s’est excusé auprès des téléspectateurs pour ce qu'il a décrit comme un « combat libre » entre un avocat égyptien et un imam australien controversé

Nabih al-Wahsh brandit sa chaussure pendant la rixe diffusée en direct (YouTube)
MEE's picture
29 septembre 2016
Last update: 
Thursday 29 September 2016 11:49 UTC
Last Update French: 
29 septembre 2016

Une altercation diffusée en direct à la télévision égyptienne a vu un mufti australien se faire battre à coups de chaussure par un avocat égyptien lors d’une vive dispute sur des questions de droit religieux.

 


La bagarre a éclaté au cours d'une discussion sur le foulard, que l’imam Mostafa Rashid, de Sydney, voit comme une tradition culturelle plutôt qu'un devoir religieux.

L’avocat égyptien Nabih al-Wahsh s’est fortement opposé à la position de Rashid, et alors que les deux hommes s’échangeaient des insultes personnelles, Wahsh a enlevé sa chaussure et s’en est servi pour battre l'imam.

On peut voir les membres de l'équipe de production accourir dans le studio pour mettre un terme au combat, après quoi Mostafa Rashid rassemble rapidement ses affaires et quitte le studio.

« Ce fut un combat libre au beau milieu du studio », a déclaré le présentateur Mohammed al-Ghaiti aux téléspectateurs plus tard alors qu’il repassait la vidéo et présentait ses excuses pour le comportement de ses invités.

« Je n’aurais jamais pensé qu’une telle chose puisse se produire pendant le tournage. »

Ghaiti a déclaré qu’un membre de l'équipe de production avait été blessé dans le combat et qu’une vitre avait été brisée.

Écrivant sur Facebook après l'événement, Nabih al-Wahsh a accusé Rashid de « s’être converti au christianisme » en 2011.

Mostafa Rashid, qui est titulaire d'un doctorat en théologie islamique de la prestigieuse Université al-Azhar en Égypte, est connu pour ses vues controversées sur l'islam.

Auteur d'un livre intitulé I am Secular (Je suis laïque), Rashid a quitté l'Égypte pour l'Australie en février 2013 après avoir causé la polémique dans son pays pour avoir statué que les prières effectuées aux côtés de l’ancien président des Frères musulmans Mohamed Morsi seraient « nulles et non avenues » parce que ce dernier avait été accusé de crimes violents.

Il a également affirmé que le Coran bannit l'ivresse mais pas la consommation d'alcool, laquelle est considérée comme interdite par beaucoup de musulmans traditionnels et pratiquants.

 

Traduit de l’anglais (original).