Yémen : les Houthis envoient un missile en direction de la Mecque, selon la coalition saoudienne

Yémen : les Houthis envoient un missile en direction de la Mecque, selon la coalition saoudienne

#GuerreYémen

Les Houthis ont confirmé avoir tiré un missile vers l’Arabie saoudite vendredi mais ont déclaré qu’ils visaient l’aéroport de Djeddah

Les forces de la coalition ont déclaré avoir détruit le missile à 65 km de La Mecque sans faire de dégâts (AFP)
MEE et agences's picture
28 octobre 2016
Last update: 
Friday 28 October 2016 13:31 UTC
Last Update French: 
28 octobre 2016

Les milices houthies du Yémen ont lancé jeudi un missile balistique vers La Mecque, a annoncé la coalition dirigée par l’Arabie saoudite dans la guerre civile au Yémen par le biais de son agence d'État SPA. 

Les forces de la coalition ont détruit le missile à 65 km de la ville sainte sans faire de dégât et ont répliqué en attaquant son site de lancement, précise la coalition dans un communiqué. Les sites les plus sacrés de l’Islam, dont la Grande Mosquée, se trouvent à La Mecque.

Ahmed al-Assiri, porte-parole de la coalition, a accusé l’Iran et le Hezbollah – groupe militant libanais – d’entraîner les Houthis à utiliser ce genre de missiles.

L’Iran a nié avoir envoyé des armes au Yémen.

Les rebelles houthis ont confirmé le tir d'un missile balistique Burkan-1 en Arabie saoudite dans un communiqué diffusé vendredi par leur organe de presse. Ils précisent cependant avoir visé l'aéroport international du Roi-Abdelaziz de Djeddah, la plus grosse plateforme aéroportuaire d'Arabie saoudite. 

Les rebelles houthis contrôlent la plus grande partie du nord du Yémen, et notamment la capitale Sanaa, depuis deux ans. Ils sont alliés avec des forces loyales à l’ancien président Ali Abdallah Saleh.

La guerre s’est intensifiée en mars 2015 lorsque la coalition menée par l’Arabie saoudite a commencé une campagne de bombardement au Yémen pour contrer les avances des Houthis et soutenir le gouvernement du président en exil Abed Rabbo Mansour Hadi.

 

Traduction de l’anglais (original).