Aller au contenu principal

« Only You » : Drake parle arabe dans un nouveau morceau. La réaction de Twitter ne s’est pas fait attendre

Sur les réseaux sociaux, les internautes se moquent de la prononciation du rappeur canadien ou louent son initiative, certains suggérant qu’il cherche ainsi à plaire à la chanteuse Rihanna
Drake essaie en permanence d’enrichir son répertoire – notamment en chantant et en rappant dans différentes langues (AFP)

En tant que rappeur, chanteur, acteur et entrepreneur, Aubrey Drake Graham, plus connu sous le nom de Drake, a déjà de nombreuses cordes à son arc.

Mais la star canadienne essaie en permanence d’enrichir son répertoire – surtout quand il s’agit de chanter et de rapper dans différentes langues. 

Dans « Mia », morceau sorti en 2018, Drake chantait entièrement en espagnol. Pas plus tard que la semaine dernière, dans une chanson intitulée « Greece », l’artiste polyvalent s’est essayé au rap en français.

Son dernier effort langagier, qui a pris la forme d’une réplique en arabe dans un morceau sorti lundi, a plongé Twitter dans l’effervescence.

Traduction : « Qui d’entre vous continue à apprendre un peu d’arabe à Drake ??? »

« Arabic ting tells me I look like Yusuf, look like Hamza. Habibti please, ana akeed, inti wa ana ahla », rappe Drake dans la chanson « Only You » en duo avec l’artiste britannique Headie One. Cela se traduit à peu près par : « Une fille arabe me dit que je ressemble à Yusuf, que je ressemble à Hamza. Mon amour stp, j’en suis sûr, toi et moi sommes plus beaux [ensemble]. »

Certains utilisateurs de Twitter ont été impressionnés par la prononciation de Drake. 

Traduction : « Drake a un meilleur accent arabe que moi. »

Traduction : « Drake en arabe avec les خ [lettre arabe se prononçant kh] et tout. »

Cependant, d’autres n’ont pas été convaincus par ses tentatives, pensant même qu’il pouvait avoir dit par inadvertance quelque chose de tout à fait différent de ce dont il avait l’intention.

Traduction : « Je suis mort putain, faites attention aux paroles que le rappeur Drake essaye de rapper en arabe et, comme la plupart des anglophones de langue maternelle, il est incapable de prononcer le son “hh” et le prononce “kh” ce qui transforme “ahla” en “akhra”. Donc les paroles disent maintenant “bébé, toi et moi sommes les plus nazes” »

Traduction : « Drake parlant arabe dans sa chanson. »

Beaucoup sur les réseaux sociaux ont souligné que le producteur américano-palestinien DJ Khaled aurait pu être le professeur d’arabe de Drake. 

Traduction : « Mon professeur d’arabe vs. le professeur d’arabe de Drake. »

Cependant, si on en croit la prononciation de « baklava » par DJ Khaled, Drake pourrait avoir besoin de se trouver un nouveau professeur.

Traduction : « Je sais juste que DJ Khaled était celui qui a appris l’arabe à Drake. »

Mise à part la prononciation, certains estiment que les paroles de Drake sont positives pour la représentation des Arabes et des musulmans. Un internaute a même suggéré que c’était mieux que la série comique Ramy, qui a été accusée de « laisser tomber les Arabo-Américains ».

Traduction : « Bon, s’il faut que notre culture soit partagée avec les autres, j’opte pour l’arabe cassé de Drake et sa mauvaise prononciation et sa mauvaise grammaire plutôt que le houmous au chocolat. »

Traduction : « Drake a donné plus de visibilité aux musulmans en disant Yusuf et Hamza que les deux saisons de Ramy. »

Beaucoup ont trouvé le couplet accrocheur, et ont même suggéré des façons d’en profiter. 

Traduction : « Tous les musulmans quand le couplet arabe de Drake arrive. »

Traduction : « Drake balance les mesures en arabe maintenant ? MONTE LE SON. »

Les internautes ont noté que les personnes portant les prénoms cités, « Yusuf » et « Hamza », étaient susceptibles de se réjouir encore plus en raison de la référence par Drake à leurs prénoms.

Traduction : « Yusuf et Hamza sont : #Drake #OnlyYouFreestyle. »

Traduction : « Tous les Yusuf et Hamza le jour de leur mariage quand cette chanson de Drake passe. »

Certains ont offert une explication nouvelle sur les raisons pour lesquelles Drake a peut-être décidé de s’essayer à l’arabe : pour courtiser la chanteuse Rihanna. 

Traduction : « Drake quand il a découvert que Rihanna aime les Arabes. »

Les deux ont souvent collaboré sur des chansons, et les rumeurs de romance entre eux sont apparues ici et là dès 2009. Rihanna se serait séparée du magnat saoudien des affaires Hassan Jameel plus tôt cette année. 

Traduction : « Voilà pourquoi Drake a rappé en arabe. »

Plusieurs utilisateurs ont profité de l’occasion pour désigner les sosies arabes de Drake. 

Traduction : « Drake : “Arabic ting said I look like Yusuf, look like Hamza” Yusuf & Hamza. »

Drake lui-même a reconnu lors d’un voyage aux Émirats arabes unis en 2015 qu’il ressemblait au cheikh Mansour ben Mohammed al-Maktoum, le fils du souverain de Dubaï, le cheikh Mohammed ben Rachid al-Maktoum.

Traduction : « J’ai enfin retrouvé mon frère perdu depuis longtemps @mansoorbinmohammed. »

En plus de parler en arabe, le rappeur de 33 ans mentionne ensuite brièvement la ville palestinienne de Gaza dans le morceau.

Traduction : « L’accent de Drake est difficile à comprendre ici, mais je suis PRESQUE sûr qu’il fait référence à Gaza à la fin de ce clip. Comme si j’avais besoin de nouvelles raisons de l’aimer. »

La star née à Toronto, de confession juive, a déjà plaisanté sur Instagram : « Hé, qu’est-ce que ça fait d’être un rappeur juif du Canada… Je lui ai dit la lutte d’Israël. » 

Ce commentaire a suscité la controverse, car il coïncidait avec la mort de manifestants palestiniens dans la bande de Gaza assiégée par les forces israéliennes en avril 2018.

Traduction : « Drake qui rappe en arabe et crie Gaza est un peu surréaliste. Ensuite, tu te rends compte qu’on est en 2020 — le surréaliste et l’absurde sont devenus la norme. Habibti s’il te plaît… »

« Only You » n’est pas le premier morceau de Drake à inclure une référence arabe. 

En 2018, dans la chanson « Diplomatic Immunity », il déclare : « The TV playin’ Al Jazeera, Inshallah, I hope the mission keeps on gettin’ clearer » (« la TV diffuse Al Jazeera, Inchallah, j’espère que la mission continuera à se clarifier »).

La chanson a incité l’éditeur de musique Genius à suivre l’histoire des références arabes et musulmanes dans le hip-hop, notamment de la part des artistes Kendrick Lamar, Kanye West et Jay-Z. 

Les débuts du hip-hop ont été fortement influencés par Nation of Islam (NOI), un mouvement religieux dont Malcolm X était le porte-parole avant de le quitter en raison de plusieurs différends, un an avant sa mort aux mains des membres du groupe.

Traduit de l’anglais (original) par VECTranslation.