Aller au contenu principal

« Il confond l’Inde et l’Iran » : la carte électorale de Donald Trump Junior moquée sur internet

Le fils du président américain a tweeté une carte déconcertante qui suggère que l’Inde soutient Biden, que l’Iran vote Trump et que la région contestée du Cachemire fait partie du Pakistan
Cette carte tweetée par Donald Trump Jr., laquelle semble provenir d’un forum de partage d’images populaire auprès de l’alt-right, a suscité la controverse sur internet (capture d’écran)

Donald Trump Junior a été tourné en ridicule après avoir publié sur les réseaux sociaux une carte qui suggère que l’Inde – alliée des États-Unis – aurait voté pour le candidat démocrate Joe Biden à l’élection présidentielle, tandis que l’Iran – son ennemi juré – aurait soutenu son père Donald Trump.

Mardi, alors que les bureaux de vote ouvraient pour l’élection présidentielle américaine, l’homme d’affaires Trump Jr., dit Don Trump, a plaisanté en tweetant ses « prédictions » électorales sous la forme d’une carte mondiale avec des pays colorés en bleu pour le Parti démocrate et en rouge pour les Républicains.

Traduction : « OK, finalement j’ai trouvé le temps de faire ma carte de prédictions électorales. #2020Election #VOTE. »

Cette carte suggère que New York, la Californie, la Chine, le Mexique, le Liberia, le Sri Lanka, Cuba et l’Inde auraient soutenu Biden. 

Plusieurs internautes laissent entendre que Donald Trump Jr. aurait confondu l’Inde avec l’Iran. 

Traduction : « Oh mon Dieu, il confond l’Inde et l’Iran, n’est-ce pas ? »

Traduction : « Je suis quasiment certain que Don Jr. a confondu l’Iran et l’Inde sur le planisphère. C’est ma théorie et je m’y tiens. »

Plus tôt cette année, plus de 100 000 Indiens, dont le Premier ministre Narendra Modi, ont accueilli le président américain tandis qu’il inaugurait le plus grand stade de cricket au monde, à Ahmedabad, un événement surnommé « Namasté [salutations] Trump ». 

Le président américain a promis à l’Inde « un incroyable accord commercial » et « l’équipement militaire le plus craint sur la planète » lors de ce qui est qualifié de plus grand rassemblement qu’il ait tenu à l’étranger. 

Autre point tout aussi controversé, cette carte transfère le territoire disputé de Jammu-et-Cachemire au Pakistan. 

Traduction : « Le prix de la bromance de Namo [Modi] : le Cachemire et le Nord-Est séparés du reste de l’Inde, et tout cet endroit ‘’immonde’’ relégué par Don Jr. dans le domaine de l’hostile, avec la Chine et le Mexique. Et voilà ce que donnent les crores [roupies] dépensés dans la sérénade donnée au stade ! »

Traduction : « Merci Donald Trump Jr. de reconnaître le Jammu-et-Cachemire comme une région du Pakistan. »

La semaine dernière encore, Middle East Eye rapportait que l’Inde avait fait part de « sérieuses inquiétudes » à l’Arabie saoudite après sa représentation du Cachemire comme un État indépendant de l’Inde et du Pakistan sur un nouveau billet. 

Traduction : « Est-ce que le ministère des Affaires étrangères indien va déposer une plainte auprès du département d’État américain parce que le fils du président américain a utilisé une carte qui montre le Cachemire comme un territoire indépendant ? L’Inde a récemment déposé une plainte auprès de l’Arabie saoudite sur ce sujet alors pourquoi pas auprès des États-Unis ? »

La présence du Liberia parmi les opposants à Trump a également rendu perplexes de nombreux observateurs. 

« [Trump Jr.] a choisi de représenter toute l’Afrique votant pour Donald Trump à l’exception d’un seul pays, le Liberia. Le Liberia a été fondé pour accueillir les esclave américains libérés », a écrit le reporter de ITV News Shehab Khan.

Certains suggèrent que l’explication pourrait tenir à sa proximité avec le mot « libéral ». 

Bien que l’administration Trump impose des sanctions à l’Iran, ait assassiné le général Qasem Soleimani et accuse Téhéran d’essayer d’influencer l’élection américaine, la carte de Trump Jr. suggère que son père aurait le soutien des Iraniens.

Traduction : « L’Iran vote pour Trump ! »

En outre, Donald Trump pourrait également compter sur les voix de l’Antarctique.

Traduction : « Énorme participation en Antarctique mais rien n’est joué pour l’instant. Bien que de nombreux électeurs dans cette région soient des manchots, les choses sont rarement en noir et blanc. »

La mer d’électeurs rouges (couleur des républicains) espérée par Trump était parfois à prendre au sens littéral : la mer Noire, la mer Caspienne, la mer d’Aral et la mer d’Azov votent toutes pour le président sortant.

Traduction : « J’aimerais souligner que la mer Noire, la mer Caspienne, la mer d’Azov, la mer d’Aral et l’Antarctique ne sont pas des pays en fait. »

À l’inverse, les Émirats arabes unis, l’Arménie et le Liban font partie des pays qui sont considérés comme des corps aqueux qui ne votent pas. 

Traduction : « Pourquoi le Liban, l’Arménie, le Kosovo et les Émirats arabes unis sont-ils comptés comme de l’eau ????????? »

Cette carte semble avoir été copiée d’un internaute partisan de Trump actif sur 4chan – un forum de partage d’images populaire auprès de l’alt-right. 

Reste à savoir si Trump Jr. a publié cette carte en étant conscient de ses inexactitudes géographiques et géopolitiques.

Traduit de l’anglais (original) par VECTranslation.