Aller au contenu principal

Les supporteurs défendent Mohamed Elneny après la polémique suscitée par un tweet en soutien à la Palestine

Le club d’Arsenal discute avec un de ses sponsors à la suite des inquiétudes soulevées par le message de solidarité du footballeur égyptien
Mohamed Elneny se réjouit après un but inscrit avec Arsenal contre Newcastle United, le 2 mai 2021 (AFP)
Mohamed Elneny se réjouit après un but inscrit avec Arsenal contre Newcastle United, le 2 mai 2021 (AFP)

Les supporteurs et les internautes se sont rangés derrière la star égyptienne Mohamed Elneny à la suite de discussions entre son club Arsenal et l’un de ses sponsors au sujet de la publication, par le milieu de terrain, d’un message propalestinien sur les réseaux sociaux. 

Lundi dernier, le footballeur s’est joint aux nombreux footballeurs qui ont partagé des messages de solidarité avec les Palestiniens, dans le contexte de la récente escalade de la violence israélienne à Gaza, en Cisjordanie occupée et à Jérusalem

Au moins 200 Palestiniens ont été tués par les frappes aériennes israéliennes sur Gaza, dont au moins 59 enfants depuis le 10 mai. Dix personnes ont été tuées en Israël par des roquettes tirées depuis l’enclave assiégée. 

En Cisjordanie occupée, dix-neuf Palestiniens ont également trouvé la mort lorsque la police israélienne a violemment réprimé des protestations à grande échelle déclenchées par l’expulsion imminente de six familles palestiniennes du quartier de Sheikh Jarrah, à Jérusalem-Est occupée.

Dans le contexte des tensions croissantes, Mohamed Elneny a écrit : « Mon cœur, mon âme et mon soutien pour toi, Palestine. » Il a accompagné son message d’images de la mosquée al-Aqsa de Jérusalem et de drapeaux palestiniens. 

Ces propos ont cependant incité Tal Ofer, membre du Board of Deputies of British Jews, deuxième plus ancienne organisation communautaire juive du Royaume-Uni, à écrire à Arsenal et aux sponsors du club pour leur faire part de ses inquiétudes. 

Des « discussions urgentes » avec un sponsor

Selon le Jewish Chronicle, certains supporteurs juifs ont été irrités par le post du joueur égyptien parce qu’il comprenait des images représentant la carte d’Israël avec des illustrations propalestiniennes. 

Contacté par Tal Ofer, le groupe Lavazza, un des sponsors officiels d’Arsenal, a manifesté son intention d’engager des discussions urgentes avec le club. 

« Nous allons immédiatement prendre contact avec Arsenal pour faire part de notre préoccupation face au fait que le club soit associé à un tel message », a déclaré un porte-parole de la marque de café. « Le contenu de cette publication va totalement à l’encontre des valeurs de notre entreprise. Le groupe Lavazza est pleinement engagé contre le racisme et l’antisémitisme. »

« Dans mon cœur, je suis palestinien » : le Moyen-Orient pleure la disparition de Maradona
Lire

Bien qu’Arsenal soit venu à sa défense, le club a déclaré qu’il s’entretiendrait avec le joueur au sujet du post. 

« Comme tout employé d’Arsenal, nos joueurs ont le droit d’exprimer leurs opinions sur leurs propres plateformes. Ceci étant dit, nous en discutons avec Mo afin qu’il comprenne les implications plus larges de sa publication », a indiqué le club dans un communiqué. 

« En tant que club, nous nous engageons à combattre et à éliminer toutes les formes de discrimination et nous continuons de défendre l’égalité et la diversité dans tous les domaines de la vie. »

Tal Ofer et le Jewish Chronicle ont également contacté l’équipementier d’Arsenal, Adidas. Mais la marque n’a pas répondu aux sollicitations. 

Mohamed Elneny soutenu par les supporteurs 

Les retombées du message de Mohamed Elneny ont suscité un tollé parmi les supporteurs et les internautes. 

« En tant qu’abonné d’Arsenal, en tant que juif, en tant que fils d’une survivante de l’Holocauste qui a perdu 39 membres de sa famille, je vais écrire à Arsenal pour dire que l’opinion de Tal Ofer n’est pas la mienne », a écrit l’ancien homme politique sud-africain Andrew Feinstein. 

« Je respecte Elneny pour avoir pris la parole et je respecte le club pour l’avoir autorisé à le faire. »

Traduction : « Le tweet d’Elneny était en réalité très frileux. Il n’appelle même pas à des actions spécifiques, il ne fait qu’afficher sa solidarité avec la Palestine. Et cela a suffi à énerver les sponsors. Cela montre à quel point les expressions de solidarité avec la Palestine sont méprisées et combattues. »

« De toute évidence, le simple fait d’insinuer qu’il pourrait y avoir une sorte de lobby israélien qui fait pression sur les entreprises, les clubs de football, les universités et les gouvernements pour qu’ils s’autocensurent et censurent les autres face aux atrocités israéliennes est un acte antisémite », a sarcastiquement tweeté Jonathan Cook, chroniqueur pour Middle East Eye. « Pendant ce temps, à Arsenal… »

De nombreux internautes ont reproché à Tal Ofer d’avoir pris contact avec Arsenal et ses sponsors au sujet d’un tweet de solidarité.

Traduction : « Appeler les employeurs pour un post “Palestine Lives Matter” sur Instagram : êtes-vous fier de cela, @TalOfer ? N’avez-vous pas honte ? »

Le mois dernier, le responsable du Board of Deputies s’est adressé au dirigeant du Parti travailliste britannique Keir Starmer, l’incitant à annuler sa participation à un iftar – repas de rupture du jeûne – organisé à l’occasion du Ramadan parce que l’un des organisateurs de l’événement soutenait le boycott des dattes israéliennes. 

L’antécédent Mesut Özil

Le hashtag « Nous soutenons Elneny » a été utilisé en anglais et en arabe par les supporteurs qui ont pris la défense du milieu de terrain égyptien. 

Traduction : « Nous sommes fiers de toi ♥️ #we_support_Elneny. »

« Les gens comme toi font notre fierté et nous honorent. Je t’apporte toute mon aide et tout mon soutien, tu es une star », a écrit l’ancienne icône du football égyptien Mohamed Aboutrika.

Traduction : « Encore, encore, encore et encore ! Je resterai avec toi jusqu’au bout, Mo. @ElNennY ❤️ #We_Support_ElNeny. »

Certains ont rappelé que si Arsenal décidait de sanctionner Mohamed Elneny, des parallèles pourraient être établis avec son ancien coéquipier Mesut Özil, écarté selon de nombreux supporters après avoir pris la parole contre la persécution de la minorité ouïghoure en Chine. 

Traduction : « Si Arsenal a tiré des leçons de la situation d’Özil, le club devrait soutenir Elneny et retirer Lavazza de ses sponsors. »

Le diffuseur public chinois CCTV a annulé la retransmission d’un match d’Arsenal à la suite des propos de Mesut Özil, qui a également été retiré de la version chinoise du jeu vidéo « Pro Evolution Soccer ». 

À l’époque, Arsenal avait pris ses distances avec les propos de Mesut Özil dans un message adressé à ses supporters chinois. 

Traduction : « Allez Arsenal. Faites ce qui s’impose. Il serait décevant qu’Elneny subisse le même traitement qu’Özil. »

Le hashtag « Boycott Lavazza » a été partagé par plusieurs utilisateurs qui reprochent à la marque de café ses pressions sur Arsenal après le tweet de Mohamed Elneny.

Traduction : « Si Lavazza met fin à son partenariat avec Arsenal à cause du tweet d’Elneny sur la Palestine, la seule réponse raisonnable de tous les Arabes et musulmans sera de boycotter Lavazza non seulement au Moyen-Orient, mais aussi en Europe #boycottLavazza. »

« Si l’un des sponsors du club a un problème avec le fait qu’Elneny envoie un message de soutien à la Palestine : jetez-le, pas Elneny », a écrit Patrick Timmons, un éminent supporter d’Arsenal. 

Traduction : « Voici le tweet, l’unique tweet d’un footballeur musulman à la suite duquel Lavazza a menacé Arsenal d’un retrait de son sponsoring. Dire que la vie des Palestiniens compte est un acte de violence intolérable pour les partisans du nettoyage ethnique #boycottLavazza. »

Liverpool est également sponsorisé par Lavazza, ce qui a incité certains fans des Reds à prendre également la parole. 

« Un de nos sponsors [Lavazza] tente de faire taire un footballeur [Mohamed Elneny] qui s’exprime sur les atrocités commises contre la Palestine », a écrit un supporteur à l’union des supporteurs de Liverpool Spirit of Shankly.

« J’espère que vous dénoncerez cette tentative de censure lors de votre prochaine réunion avec le club. »

D’après une réponse apportée à ce tweet, l’union des supporteurs a soulevé la question auprès de Liverpool. 

Traduit de l’anglais (original) par VECTranslation.