Aller au contenu principal

Entre Évian et les jeûneurs du Ramadan, il y a de l’eau dans le gaz

Un tweet de la filiale du groupe Danone a provoqué un tsunami de réactions polarisant les anti et les pro-musulmans
Le tweet d’Évian a généré plus de 1 000 réponses (Facebook/@evianFrance)
Le tweet d’Évian a généré plus de 1 000 réponses (Facebook/@evianFrance)
Par

La marque Évian accusée d’« islamophobie » : sur les réseaux sociaux français, le début du Ramadan s’est distingué par une nouvelle polémique.

En cause : un tweet de la marque d’eau minérale, posté en début d’après-midi, demandant aux internautes un retweet s’ils… ont déjà bu un litre d’eau depuis le début de la journée.

Le tweet en question, qui a généré plus de 1 000 réponses, a provoqué l’agacement de quelques musulmans, mardi étant pour la plupart d’entre eux la première journée de jeûne. 

C’est avec beaucoup d’humour que la plupart ont toutefois répondu à la filiale du groupe Danone.

Certains musulmans ont même critiqué ceux qui trouvaient ce tweet déplacé, en expliquant qu’il n’y avait pas de quoi s’offusquer et que ceux qui ne suivaient pas le Ramadan avaient le droit de continuer à vivre. 

Mais Évian, qui a l’habitude de publier ce tweet, a préféré devancer les critiques et s’est excusé.

Ce qui n’a pas manqué de déchaîner les internautes scandalisés à l’idée qu’une entreprise puisse s’excuser pour une telle communication, et ceux qui pensent que l’islam prend trop de place dans la société.

Mêmes les personnalités politiques, essentiellement de droite, ont participé au buzz, à l’instar d’Éric Ciotti, député Les Républicains et conseiller départemental des Alpes-Maritimes, ou Robert Ménard, maire de Béziers, proche du Rassemblement national (RN).