Aller au contenu principal

Coronavirus : la Turquie va livrer des fournitures médicales à Israël

Ankara met de côté ses mésententes avec certains pays étrangers en apportant également son aide à des pays tels que la Serbie et l’Arménie
Des employés de la Hevra Kadicha, une confrérie funéraire israélienne, viennent récupérer le corps d’un patient décédé du COVID-19 dans un funérarium de Jérusalem, le 1er avril 2020 (AFP)
Par
ANKARA, Turquie

Le gouvernement turc a décidé cette semaine de vendre des fournitures médicales à Israël dans le cadre de sa politique de diplomatie humanitaire face à l’épidémie de coronavirus, ont déclaré des responsables turcs à Middle East Eye ce vendredi.

Alors que des responsables israéliens se sont rapprochés d’Ankara ce mois-ci pour lui soumettre une liste de demandes, la Turquie a approuvé la vente, signe que les deux pays ont l’intention de maintenir leurs relations bilatérales malgré leurs désaccords régionaux majeurs, de la bande de Gaza au statut de Jérusalem.

Erdoğan sous pression face à l’accélération de l’épidémie
Lire

Des masques médicaux, des équipements de protection et des combinaisons Hazmat devraient notamment être expédiés. Un responsable turc proche de l’accord a déclaré à Middle East Eye qu’il faudrait un certain temps pour achever le processus bureaucratique en raison d’une interdiction de l’exportation de matériel médical.

Ankara espère également que le gouvernement israélien autorisera un envoi similaire de fournitures médicales à destination de la Cisjordanie occupée et de la bande de Gaza. « Il n’y avait pas de condition préalable. Mais c’est ce qui est attendu », a précisé le fonctionnaire.

Le président turc Recep Tayyip Erdoğan a indiqué le mois dernier à son homologue palestinien Mahmoud Abbas que la Turquie soutiendrait les efforts déployés par l’Autorité palestinienne dans la lutte contre le coronavirus.

D’après Bloomberg, le premier média à avoir rendu compte de cette avancée, des avions cargo israéliens devaient rapporter la cargaison ce jeudi depuis la base aérienne turque d’Incirlik. Cependant, des sources turques ont déclaré qu’en raison de formalités administratives, il faudrait un certain temps pour que les équipements quittent le pays.

L’ambassade israélienne à Ankara n’a pas souhaité formuler de commentaires.

« Ankara établit une distinction entre les questions humanitaires liées au coronavirus et les conflits politiques avec les pays étrangers »

- Source MEE

D’après une source turque proche du gouvernement qui s’est entretenue avec MEE, Ankara établit une distinction entre les questions humanitaires liées au coronavirus et les conflits politiques avec les pays étrangers. La source a ajouté que la Turquie avait également envoyé de l’aide médicale vers les pays des Balkans, y compris la Serbie, avec laquelle elle a eu des relations parfois houleuses qui se sont toutefois récemment améliorées.

Ce vendredi, un avion de transport militaire turc a décollé d’Ankara pour livrer de l’aide médicale au Royaume-Uni. La cargaison comprenait 100 000 masques chirurgicaux, 50 000 masques médicaux et 100 000 combinaisons Hazmat. 

Un autre responsable turc a déclaré qu’Ankara envisageait d’envoyer du matériel médical en Arménie, pays avec lequel les relations sont notoirement tendues.

Le gouvernement israélien a déclaré ce vendredi que le nombre de cas de COVID-19 avait dépassé les 10 000 pour un bilan actuel de 93 morts. Selon les observateurs, Israël réussit relativement bien à minimiser l’impact de la pandémie par rapport aux autres gouvernements de la région.

La Turquie et Israël n’ont pas d’ambassadeur dans leur capitale respective depuis que les États-Unis ont transféré leur ambassade de Tel Aviv à Jérusalem en mai 2018, ce qui a entraîné des protestations palestiniennes massives. Après que des dizaines de Palestiniens ont été tués par les forces de sécurité israéliennes le long de la frontière entre Gaza et Israël, la Turquie a demandé à l’ambassadeur d’Israël de quitter temporairement le pays et rappelé son propre représentant.

Traduit de l’anglais (original) par VECTranslation.