Aller au contenu principal

En Iran, des hommes portent le hijab pour protester contre la loi sur le voile

Plusieurs images d’hommes revêtant le hijab ont circulé sur internet
Des Iraniennes voilées passent devant une fontaine sur la place historique Naghsh-e Jahan à Ispahan, le 31 août 2011 (AFP)
Par

Des hommes en Iran se sont mis à porter le hijab pour protester contre la stricte loi du pays sur le voile, qui oblige les femmes à couvrir leur tête en public. Des photos d’hommes portant la coiffe habituellement réservée aux femmes ont attiré l’attention des internautes.

Plusieurs photos publiées sur internet montrent des hommes coiffés d’un hijab posant près de leur épouse ou parente, elles, non voilées. Des femmes ont pour leur part protesté contre la loi sur le voile en se rasant les cheveux.

Masih Alinejad, une activiste iranienne qui vit actuellement à New York, est à l’origine de cette protestation des hommes voilés. La campagne qu’elle a lancée, « My Stealthy Freedom » (ma liberté furtive), invitait au départ les Iraniennes à publier des photos d’elles sans hijab, puis s’est transformée en cette dernière forme de protestation virale.

Masih Alinejad a indiqué au journal The Independent que depuis le 22 juillet, elle avait reçu une trentaine de photos d’hommes portant le hijab, précisant que certains d’entre eux publiaient même ces photos sur leurs propres comptes Instagram.

« La plupart de ces hommes vivent en Iran et ont été témoins de la façon dont les femmes de leur famille souffrent à cause de la police de la moralité et de l’humiliation du hijab forcé », a-t-elle déclaré à The Independent

« Pendant des années, de l’enfance à l’âge adulte, nous avons été forcées à porter le voile obligatoire et pendant des années, nous avons dû supporter la perte de notre dignité. De nombreux hommes se sont habitués à voir chaque jour les femmes revêtant le hijab obligatoire et vous pensez que c’est normal. Mais pour des millions d’Iraniennes, ce hijab obligatoire est une insulte à leur dignité », a-t-elle affirmé. 

En janvier 2015, un projet de loi censé donner de plus amples pouvoirs à la police et au milices volontaires iraniennes pour faire respecter la loi sur le port obligatoire du voile a été jugé inconstitutionnel.

Selon la loi islamique en vigueur en Iran depuis la révolution de 1979, les femmes doivent porter une étoffe connue sous le nom de hijab pour couvrir leur tête et leur visage et cacher leurs cheveux.

Le port du hijab est une question sensible au sein de la République islamique. Certains de ses partisans affirment que c’est un aspect essential de la culture islamique, mais ses opposants soutiennent qu’il s’agit d’une obligation légale mal définie.

Traduit de l’anglais (original).