Aller au contenu principal

Le créationniste turc Adnan Oktar arrêté pour fraude et agression sexuelle

Adnan Oktar, le célèbre et controversé télévangéliste turc a été arrêté ce mercredi à l’aube par la police à Istanbul
La police turque recherche encore les collaborateurs d'Adnan Oktar dans plusieurs villes du pays (capture d'écran)

Le créationniste turc, connu pour ses émissions de télévision aux messages conservateurs, sur fond de musique, avec danseurs et danseuses légèrement vêtus, a été arrêté en compagnie de 79 de ses partisans, ainsi que de ses gardes du corps. Diverses accusations le visent :  formation de bande criminelle, fraude, corruption et agression sexuelle, selon des médias turcs. 

Les gardes d'Oktar ont brièvement résisté à la police, selon le correspondant de Hürriyet, qui précise que les policiers ont saisi une cache d'armes, ainsi que des véhicules blindés à la résidence du télévangéliste à Çengelköy, du côté asiatique d'Istanbul. Au total, 235 mandats d'arrêt ont été émis contre ses proches.

En février, l'organisme de surveillance de la télévision turque a suspendu son émission de télévision mêlant discours théologique et danse, affirmant que cela violait l'égalité des sexes et les droits des femmes

Oktar est un personnage controversé en Turquie : il a acquis une notoriété pour ses programmes sur la chaîne de télévision en ligne A9 et a été régulièrement dénoncé par les religieux de Turquie.

En février, l'organisme de surveillance de la télévision turque a suspendu son émission de télévision mêlant discours théologique et danse, affirmant que cela violait l'égalité des sexes et les droits des femmes.

Scandales sexuels

Oktar a été arrêté alors qu'il tentait de fuir, a déclaré le procureur d'Istanbul dans un communiqué, cité par le quotidien Hurriyet.

Ses compagnes danseuses - les « chatons » comme les appelle Oktar - seraient recherchées par la police, dont 106 femmes à Istanbul, Ankara ainsi que dans les villes de Mugla et d'Antalya, dans le sud du pays.

Oktar est un créationniste qui rejette la théorie darwinienne de l'évolution et a écrit un livre de 770 pages intitulé L'Atlas de la création sous son nom de plume, Harun Yahya.

Oktar a d'abord attiré l'attention des médias dans les années 1990 quand il était le chef d'une secte empêtrée dans de multiples scandales sexuels. 

Oktar a d'abord attiré l'attention des médias dans les années 1990 quand il était le chef d'une secte empêtrée dans de multiples scandales sexuels

Le chef de l’instance des affaires religieuses de Diyanet en Turquie, Ali Erbas, a déclaré en début d’année qu'Oktar avait « probablement perdu son équilibre mental », déclenchant vive polémique avec le télévangéliste.

En février 2018, des travailleurs du Syndicat turc des Diyanètes et des travailleurs de la Fondation (Diyanet-Sen) ont porté plainte contre Oktar, notamment pour « insultes aux valeurs sacrées ».