Aller au contenu principal

Scandale en Égypte : un couple nu au sommet de la grande pyramide

La vidéo d’un couple en « position indécente » sur le sommet de la fameuse pyramide de Khéops a révolté l’opinion égyptienne
Le coupe danois se prend en photo au sommet de la pyramide de Khéops à Gizeh, près du Caire (capture d’écran)
Par

Une vidéo postée sur Internet par le Danois Andreas Hvid, artiste photographe, montre une femme et un homme nus au sommet d’une pyramide du plateau de Gizeh, en Égypte.

Sur les images, on voit une femme grimper la célèbre pyramide pour y retrouver son partenaire. À la fin, on aperçoit le couple enlacé nu au sommet du monument.

Le ministère égyptien des Antiquités a demandé au procureur général du pays d’ouvrir une enquête.  

Sur son compte Instagram, Andreas Hvid publie une photo du haut de la grande pyramide (Instagram.com/andreas.hvid)

Celle-ci devra déterminer si la vidéo est bien réelle ou s’il s’agit d’images manipulées. Le complexe touristique de Gizeh, situé à proximité du Caire, est fermé la nuit et l’escalade des pyramides est strictement interdite depuis les années 1990. Les contrevenant risquent jusqu’à trois ans de prison. 

La plupart des experts pensent toutefois qu’il s’agit d’une vidéo manipulée vu que la zone est très surveillée par la police touristique, comme le souligne le président du Département des antiquités, Ayman Ashraoui. 

Un fake selon les autorités

Les autorités ont insisté sur la thèse de la fausse vidéo. Un des responsable du ministère des Antiquités a expliqué à l’hebdomadaire Youm7 qu’il suffisait d’examiner les enregistrements des nombreuses caméras de surveillance pour prouver qu’il s’agissait de montage. 

De son côté, le célèbre animateur télé Amro Adib a interpellé l’artiste danois dans une émission : « Comment oses-tu commettre un tel acte dans une nécropole ? Tu accepterais que quelqu’un fasse la même chose sur la tombe de ton père ?! ». Le commentateur a aussi appelé à changer les modes de gestion de la zone touristique de Gizeh en recourant à des entreprises privées étrangères.

Le député Mohammed al-Massoud a exigéla démission des ministres de l’Intérieur et des Antiquités suite à cette affaire

L’archéologue Majdi Shaker a, pour sa part, exigé du Danemark des excuses suite à la publication de cette vidéo. 

Mais le scandale ne s’arrête pas là : le député Mohammed al-Massoud, du parti Moustaqbal al-Watan (Avenir de la patrie), a exigé, le 8 décembre, la démission des ministres de l’Intérieur et des Antiquités suite à cette affaire.

Escalader une pyramide peut mener à la prison

Pour rappel, le photographe australien Jesse Walker et le modèle Marisa Papen avaient été arrêtés en septembre 2017 et traduits devant la justice pour avoir pris des clichés devant les pyramides de Gizeh et à Louxor, dans le sud de l’Égypte, montrant le modèle à moitié nue. Le juge s’était alors contenté de leur adresser un avertissement après qu’ils eurent passé une nuit en prison. 

À LIRE ►  La pyramide « magique » d’Ounas rouvre au public en Égypte après 20 ans de fermeture

Il y a trois ans, c’est une vidéo pornographique en plein site de la nécropole de Gizeh tournée par une actrice russe qui avait provoqué le scandale. 

En mars 2013, trois autres Russes avaient déjoué les procédures de sécurité autour du site et réussi à escalader la grande pyramide de Khéops pour réaliser des photos.