Aller au contenu principal

Un événement anti-homophobie annulé à Beyrouth suite aux menaces d’un groupe salafiste

Les autres événements sont maintenus, y compris des projections de films et une conférence sur l’auto-défense
La fête de lancement de la Beirut Pride a été annulée suite à des menaces (capture d’écran)

Le premier événement de la Beirut Pride a été annulé après que le lieu censé accueillir l’événement a reçu des menaces de la part d’un groupe religieux, ont annoncé lundi les organisateurs.

Bertho Makso, directeur du groupe « Proud Lebanon », responsable de l’organisation, a déclaré à MEE qu'un groupe salafiste avait appelé les autorités à empêcher l'événement du dimanche, avant de publier une deuxième déclaration menaçant directement le lieu.

« Samedi matin, nous avons commencé à obtenir des informations selon lesquelles certains groupes radicaux n'étaient pas contents », a déclaré Makso, nommant le Conseil des savants musulmans du Liban.

Plus tard ce jour-là, l'hôtel a appelé pour dire que les autorités libanaises avaient déclaré qu’il était préférable que l'événement soit annulé en raison de « graves menaces pour la sécurité ».

Traduction : « J'ai entendu dire qu'ils avaient interdit cette fichue Beirut Pride. »

L'événement devait inaugurer une semaine de projections, de conférences et de fêtes, y compris un atelier de travestissement. La Beirut Pride est décrite par ses organisateurs comme « une plate-forme collaborative qui adopte une position positive contre la haine et la discrimination ».

Le groupe salafiste a soutenu que l'événement contrevenait à la loi, qui interdit les « rapports sexuels contre-nature ». Toutefois, plusieurs juges libanais ont récemment statué que cela ne comprend pas l'homosexualité.

Makso s’est dit déçu que les autorités locales n’aient pas été prêtes à offrir une protection pour l'événement.

« Nous croyons que les autorités ne voulaient pas nous protéger. »

Le ministère de l'Intérieur et l'hôtel n'ont pas répondu aux demandes de commentaires au moment de la publication de cet article.

Traduit de l’anglais (original).