Aller au contenu principal

Une enseignante palestinienne gagne un prix d'1 million de dollars pour son projet anti-violence

Hanan al-Hroub a reçu un presitigieux prix international pour son programme scolaire qui réduit la violence en encourageant les enfants à jouer
Hanan al-Hroub (Varkey Foundation)

Une enseignante palestinienne de Cisjordanie a gagné un prix de 1 million de dollars pour son approche innovante fondée sur l’usage du jeu pour endiguer les comportements violents.

Hanan al-Hroub, qui a grandi dans un camp de réfugiés palestinien à Bethléem et enseigne dans une école de Cisjordanie, s’est vue décerner ce  dimanche le prix de l’éducation dit Global Teacher prize lors d’une cérémonie à Dubaï.

Vêtue d’une robe palestinienne traditionnelle et d’un voile noir, Hanan al-Hroub a été acclamée par des leaders mondiaux pour la récompense, créée il y a deux ans par la Varkey Foundation basée à Dubaï.

Son approche, détaillée dans son livre We Play and Learn, a « permis un déclin des comportements violent dans des écoles ou la violence est normalement fréquente », a déclaré la fondation.

Hanan al-Hroub travaille avec des enfants qui ont grandi exposés à la violence, à la Samiha Khalil High School d’al-Bireh, en Cisjordanie occupée.

« Je suis fière d’être une enseignante palestinienne recevant ce prix », a déclaré avec joie l’enseignante.

« J’accepte ce prix comme une victoire pour les enseignants en général, et plus particulièrement pour les enseignants palestiniens. Nous pouvons apprendre aux enfants à être efficaces et créatifs à travers les loisirs, le dessin et le mouvement. »

« Nous devons aider les enfants à se poser des questions, à dialoguer, à réfléchir et à ressentir pour les aider à s’exprimer », a-t-elle ajouté.

Des messages vidéo du Pape Francois, du secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon, de Joe Biden, vice-président américain, du Prince William et de Bill Gates ont été diffusés lors de la cérémonie.

Traduction de l'anglais (original) par Valentine Maury.