Opinions

Avec l’affaire Khashoggi et l'enlisement du conflit yéménite, Washington, Paris et Londres sont sous pression concernant leurs ventes d’armes aux Saoud. Mais ce débat omet une réalité encore plus dérangeante : leur cobelligérance oubliée au Yémen

Maxime Chaix

La plus grande révélation de l’affaire Khashoggi a été l’exercice magistral par la Turquie de son soft power sur un rival autrefois redoutable

Tanya Goudsouzian et Yusuf Erim

Trump subit sans doute peu de pressions au sujet de l’Iran et d’Israël, mais une nouvelle génération de candidats de gauche redonne de l’espoir

Richard Silverstein

Si le projet d’amendement de la loi sur la laïcité est libellé en des termes généraux de nature à théoriquement concerner tous les cultes, la probabilité est grande qu’il sera surtout appliqué à – voire contre – l’islam

Mehmet Saygin

Cela fait un quart de siècle que journalistes et défenseurs algériens des libertés, entraînant avec eux des organisations internationales, se battent pour mettre fin au délit de presse. Un concept erroné qui cache pourtant de vrais maux

Abed Charef

Le conflit dans le pays est devenu tellement insoluble qu’il faudrait quasiment un miracle pour rendre possible une paix globale et significative

Alison Pargeter

Les observateurs européens déplorent aujourd’hui la retombée des sanctions américaines et craignent une crise humanitaire en Iran. Mais cela fait quarante ans que les Iraniens sont accablés par d’innombrables problèmes quotidiens

Mahnaz Shirali

À l’occasion du centenaire de l’armistice de 1918, Vladimir Poutine est invité à Paris. Malgré des tensions et une percée russe dans les anciennes « zones d’influence » françaises, une plus grande convergence entre Paris et Moscou est à l’œuvre

Adlene Mohammedi

Si Hakim El Karoui échoue à proposer des orientations fonctionnelles pour « l’islam de France », c’est parce que, enfermé dans les limites étroites du politiquement correct, il se révèle parfaitement incapable de fournir une analyse crédible du repoussoir « islamiste »

François Burgat

Le président français est dans le déni face à la contribution de son gouvernement aux violences auxquelles l’Arabie saoudite se livre à l’échelle nationale et à l’étranger

David Cronin