Opinions

Si l’attaque d’Ahvaz porte la signature des Saoudiens et des Émiratis, leur objectif est probablement de faire réagir l’Iran de manière agressive, ce qui pourrait forcer les États-Unis à répondre militairement

Trita Parsi

À la veille de l’ouverture du débat général annuel des Nations unies à New York, alors que l’Iran va être mis sur la sellette, un attentat attribué à Daech fait trembler ses fondements. Un timing qui interpelle de nombreux Iraniens

Mahnaz Shirali

Tant que les Libanais seront incapables de produire des « héros » jouissant d’une unanimité à l’échelle nationale, leur unité demeurera fragile et la paix civile restera menacée à tout moment

Paul Khalifeh

Après avoir dépecé les services secrets et fait de leur chef un civil au service de la présidence, Abdelaziz Bouteflika purge l’armée de ses hauts gradés. Un énième recentrage sur fond de guerre contre la corruption

Adlène Meddi

La pression exercée par la nouvelle loi contre les violences faites aux femmes et par les réseaux sociaux pourrait dissuader ceux qui remettent en cause la parole des victimes de violences sexuelles et mettre un terme à l’impunité des agresseurs

Soufiane Sbiti

Qu’est-ce qu’un bouclier antimissile ? Pourquoi l’Iran et la Syrie ne répondent-ils jamais aux attaques israéliennes ? Qui a l’avantage militaire dans la région ? Voici les clés pour comprendre la dernière crise entre Israël et la Syrie

Akram Kharief

Yom Kippour porte sur la repentance des péchés, mais presque personne en Israël ne s’arrête un instant pour demander pardon pour l’occupation

Gideon Levy

Vainqueur ou pas de ces élections de mi-mandat, l’actuel locataire de la Maison-Blanche va occuper ses deux prochaines années à préparer sa réélection, envers et contre tous ceux qui depuis 2016, prédisent sa chute

Jean-Éric Branaa

Pourquoi les étrangers ne semblent-ils plus les bienvenus dans ce pays prospère, où le taux de chômage demeure résiduel et qui a jadis constitué un modèle de société accueillante ?

Jean-Yves Camus

Les images tragiques de Sabra et Chatila renversent les rapports de force. Les soldats israéliens ne sont plus des « défenseurs » mais des complices de crimes de guerre, tandis que les Palestiniens commencent à jouir d’une empathie internationale

Thomas Vescovi