Opinions

Si la stratégie turque consistant à braquer les projecteurs du monde entier sur l’affaire a porté ses fruits, à ce jour, Ankara a épuisé la plupart de ses cartes

Osman Sert

Alors que l’année politique s’annonce tumultueuse, jeudi, la Tunisie a connu la plus grande grève de son histoire moderne, avec plus de 670 000 participants

Max Gallien

En soulignant l’absence des banlieues parmi les Gilets jaunes ou en relayant les appels à la convergence, des observateurs aux idées opposées partagent toutefois une même grille de lecture véhiculant certains préjugés sur la visibilité des contestataires

Nedjib Sidi Moussa

Au lieu de lutter contre des combattants kurdes affaiblis en Syrie, Ankara risque d’être confronté à un conflit direct avec les forces d’Assad, ce qui pourrait achever de modifier sa position sur la guerre en Syrie dans le sens d’une coopération plus étroite avec le régime

Jasmine Gani

Les Saoudiennes ont besoin d’une solution politique qui garantit leur sécurité plutôt qu’un État qui les autorise à assister à des matches de foot, à aller au cirque et au cinéma

Madawi al-Rasheed

Après les soulèvements qui ont secoué le monde arabe, lui donnant une certaine centralité politique, il semble désormais relégué à la marge. La transformation d’anciens États relativement puissants en États tampons ou en enjeux de conflits en est une illustration

Adlene Mohammedi

Le souvenir de la révolution est un élément clé de la posture actuelle de l’Iran. Loin d’être due au seul clergé chiite, la chute du shah trouve son origine dans un consensus des forces d’opposition, que la victoire finale de la République islamique effacera

Jonathan Piron

La Syrie ne sera pas invitée et la Libye a décidé de boycotter le 4e sommet économique arabe à Beyrouth. Avant même d’avoir eu lieu, cet événement suscite de vives polémiques interlibanaises, qui cachent d’importants enjeux politiques

Paul Khalifeh

Ce lundi, le président gabonais Ali Bongo a quitté Rabat où il se trouvait en convalescence, soutenu de manière indéfectible par Mohammed VI. Entre les deux pays : une longue histoire d’amitié et d’intérêts politico-économiques

Aziz Chahir

Il est temps pour les factions libyennes de renouer avec leurs propres négociations et de rejeter l’ingérence destructrice des puissances étrangères

Dan Glazebrook