Opinions

Londres considère Israël comme un allié stratégique contre la Syrie et l’Iran – ses deux principaux ennemis dans la région – et n’hésite pas, au passage, à sacrifier les Palestiniens

Mark Curtis

Le 29 juillet dernier, la marine israélienne a pris d’assaut le navire al-Awda de la Flottille de la Liberté et l’a détourné de Gaza vers Israël. Le Dr Ang Swee Chai, médecin à bord, se remémore ce qui s’est passé cette nuit-là

Swee Chai Ang

À ses citoyens qui se plaignent de toutes les promesses de réformes non tenues, le roi Mohammed VI a promis davantage de… réformes

Reda Zaireg

Une nouvelle forme de protestation sociale se fait jour en Algérie : interrompre des spectacles de musique pour exiger la réattribution de leurs budgets à des projets de développement. Des images qui inquiètent et rappellent de tristes souvenirs

Sarah Haidar

Alors que les deux États peuvent se défendre sur la scène nationale, l'incident met en relief la politique étrangère maladroite d'Ottawa et endommage encore la réputation internationale de Riyad

Michael Stephens

Les EAU ont récemment déroulé le tapis rouge pour la venue du président chinois Xi Jinping. Mais alors que les pays du Golfe cherchent à attirer les investissements asiatiques, la Chine exploite les rivalités qui divisent la région pour faire avancer ses intérêts stratégiques

Camille Lons

Les deux pays du Maghreb peuvent-ils s’inspirer du modèle sud-coréen ? Quelles leçons apprendre et quels biais éviter pour ces deux économies émergentes, au regard de la fulgurance de la Corée du Sud ?

Smaïl Goumeziane

Israël a épousé l’idée tribale de la citoyenneté qui a conduit aux deux guerres mondiales, et cherche à en faire le modèle à suivre auprès de certaines sections de l’opinion publique occidentale

Jonathan Cook

Rêver d’un effondrement de la République islamique relève d’une incapacité typiquement eurocentrique à appréhender les opinions des Iraniens lambda

Seyed Mohammad Marandi

Le hashtag #Koun_Rajel (Sois un homme), incitant les hommes à couvrir « leurs » femmes, est devenu le déversoir d’une masculinité oppressante, fruit d’un lent basculement de la société marocaine vers une misogynie de plus en plus normalisée

Reda Zaireg