Deux morts à Jérusalem dans une fusillade, le tireur abattu

Deux morts à Jérusalem dans une fusillade, le tireur abattu

#3eIntifada

Deux personnes blessées par des tirs d'un Palestinien à Jérusalem-Est sont décédées à l'hôpital. L'assaillant a été abattu par la police

Un membre des forces de sécurité israéliennes sur les lieux de l'attaque, près du quartier général de la police israélienne (AFP)
09 octobre 2016
Last update: 
Sunday 9 October 2016 15:44 UTC
Last Update French: 
09 octobre 2016

Un Palestinien âgé de 39 ans a été abattu à Jérusalem-Est ce dimanche. Il avait ouvert le feu sur des passants près d’une station de tramway, selon la police israélienne.

Quatre des personnes blessées par les tirs ont été évacuées au centre universitaire médical Hadassat à Jérusalem. Deux d'entre elles, dans un état critique, sont décédées à l'hôpital, a déclaré le porte-parole de l'établissement.

Le porte-parole de la police, Micky Rosenfeld, a précisé que la scène s’était déroulée près du quartier général de la police à Jérusalem, à proximité du quartier de Sheikh Jarrah, dans la partie occupée de Jérusalem-Est.

Selon la police, le tireur, originaire de Silwan (Jérusalem-Est) circulait en voiture en direction d'une station de tramway quand il a tiré sur une femme, la blessant grièvement. Il a ensuite poursuivi son chemin à grande vitesse et ouvert le feu sur une deuxième femme qui circulait à bord d'une voiture, et qui a elle aussi été grièvement blessée. Selon les urgences israéliennes, une des deux victimes s’appelle Magin David Adom et a 60 ans.

Puis il s'est dirigé vers Sheikh Jarrah où il a garé son véhicule. Il a ensuite repéré des policiers à moto qui se dirigeaient vers lui et a ouvert le feu sur eux. L'un d'eux a été grièvement blessé tandis qu'un second était plus légèrement atteint. Lors des échanges de tirs, l'auteur de l'attaque a été abattu.

Mardi, Yom Kippour

Le chef du gouvernement Benyamin Netanyahou a félicité les « policiers qui ont agi rapidement et de façon très ferme contre le terroriste qui a été éliminé ». Ses propos, retransmis par la radio publique, ont été tenus durant le conseil des ministres. 

Cet incident survient alors qu’un grand nombre de visiteurs juifs se rendent sur le site sensible de la mosquée d’al-Aqsa à Jérusalem à l'occasion du Yom Kippour, le jour du Grand Pardon juif, célébré à partir de mardi soir, et de la fête de Souccot la semaine prochaine, qui avaient été une période de vives tensions en 2015. 

La vague de violences qui secoue depuis début octobre 2015 les Territoires palestiniens, Israël et Jérusalem a coûté la vie à 231 Palestiniens, 34 Israéliens, deux Américains, un Érythréen et un Soudanais, selon un décompte de l'AFP.

Traduction de l'anglais (original).