Aller au contenu principal

Un soldat israélien a été blessé par balles à la frontière libanaise

Le Liban et Israël sont toujours officiellement en guerre même si la zone frontalière a été relativement calme ces dernières années
Un soldat israélien s’entraîne à la guerre en zone urbaine près de la frontière libanaise (AFP)

Au Liban, des coups de feu tirés depuis un véhicule vers des forces israéliennes à la frontière ont blessé un soldat israélien ce mercredi, et les soldats ont riposté, selon l’armée.

« Des coups de feu ont été tirés depuis un véhicule se trouvant au Liban vers des soldats lors d’une activité de routine près de la frontière dans la zone de Ramin Ridge », selon une déclaration de l’armée israélienne.

« Nos forces ont riposté avec des coups de feu en direction du véhicule. Une touche a été confirmée. Le soldat blessé a été évacué pour recevoir un traitement médical. »

Le Liban et Israël sont officiellement toujours en guerre même si la zone frontalière a été relativement calme ces dernières années.

Israël a occupé une partie du Liban pendant 22 ans et ce jusqu’en 2000. Le Hezbollah s’attribue le mérite de ce retrait suite à de nombreuses attaques de guérilla.

Un conflit de 34 jours en 2006 a entraîné la mort de 1 200 personnes au Liban, principalement des civils, et de 160 Israéliens, en majorité des soldats.

Le conflit a commencé le jour où Israël a riposté à un raid transfrontalier au cours duquel le Hezbollah a capturé deux soldats israéliens et tué trois autres. Cet incident a vite dégénéré en une guerre généralisée.

En janvier, le Hezbollah a déclaré avoir lancé une bombe ciblée contre une patrouille frontalière de l’armée israélienne et Israël a répliqué par des coups de feu.

Traduit de l’anglais (original).