Aller au contenu principal

VIDÉO : Une frappe aérienne sur un complexe scolaire d’Idleb tue des enfants syriens

Au moins 22 enfants ont été tués par un bombardement qui a touché une école tandis que les élèves rentraient chez eux
Une photo partagée sur les réseaux sociaux montre le bras d’un enfant toujours accroché à son cartable (Twitter)

Au moins 22 enfants et 6 professeurs ont été tués par une frappe aérienne sur une école et la zone environnante ce mercredi dans la province d’Idleb, au nord-ouest de la Syrie, selon l’UNICEF. 

L’Observatoire syrien pour les droits de l’homme (OSDH) a déclaré que des « avions de guerre – russes ou syriens – ont effectué six frappes » dans le village d’Hass, y compris sur un complexe scolaire.

Les raids ont frappé le village vers 11 h 30, heure locale, a déclaré à l’AFP un activiste du centre des médias de l’opposition à Idleb.

« Une roquette a frappé l’entrée de l’école tandis que les enfants sortaient pour rentrer chez eux. L’administration scolaire avait décidé de mettre fin au cours pour la journée à cause des raids », a déclaré l’activiste sous couvert d’anonymat.

D’autres activistes de la province ont partagé sur les réseaux sociaux une photo montrant le bras d’un enfant, sectionné au niveau de l’épaule, toujours en train de tenir la sangle d’un cartable poussiéreux.

L’authenticité de l’image n’a pas pu être vérifiée indépendamment.

Traduction : « Un complexe de trois écoles a été ciblé à #Has #Idleb par des nombreuses frappes aériennes, incluant une double frappe. Les rapports initiaux font état de plus de 20 morts et de nombreux blessés. »

L’OSDH, un observatoire de la guerre en Syrie en fonction depuis cinq ans et basé à Londres, avait  rapporté en premier lieu que deux écoles avaient été touchées. Il a ensuite précisé qu’il s’agissait d’un complexe scolaire constitué de nombreux bâtiments.

La province d’Idleb est contrôlée par l’Armée de la conquête, une alliance de groupes rebelles et de combattants comprenant le Front Fatah al-Sham, qui a changé son nom initial – Le Front al-Nosra – après avoir coupé ses liens avec al-Qaïda plus tôt cette année.

Selon l’Observatoire, la province a fait l’objet de nombreux bombardements ces dernières semaines.

Les forces du gouvernement syrien et son alliée, la Russie, ont été critiquées par les groupes de droits de l’homme pour avoir effectué des attaques aveugles sur des infrastructures civiles.

Plus de 300 000 personnes ont été tuées depuis le début du conflit en Syrie en mars 2011.

Traduction : « #Séquencevidéo avions #russes en vol, attaques sur la province d’Idleb maintenant. »

Traduit de l’anglais (original).

Middle East Eye propose une couverture et une analyse indépendantes et incomparables du Moyen-Orient, de l’Afrique du Nord et d’autres régions du monde. Pour en savoir plus sur la reprise de ce contenu et les frais qui s’appliquent, veuillez remplir ce formulaire [en anglais]. Pour en savoir plus sur MEE, cliquez ici [en anglais].