Aller au contenu principal
Immigration & réfugiés

Rachid Taha, figure du patrimoine musical maghrébin, à l’honneur à Paris dans « Douce France »

L’artiste franco-algérien et son œuvre constituent la trame d’une exposition au musée des Arts et Métiers qui retrace l’histoire de la chanson maghrébine de l’exil et rend compte de la manière dont elle a embrassé les luttes pour l’égalité et intégré le patrimoine musical français
Naïma Yahi : « Les cabarets orientaux et les cafés algériens sont des espaces de la mémoire artistique nord-africaine en France »Les rappeurs maghrébins mettent en lumière les zones d’ombre de la France

Opinions

Décryptages

Vidéos

À ne pas manquer