Skip to main content

L’État islamique coupé du monde alors que la Turquie scelle la frontière

La Turquie cible à la fois l’EI et les forces syro-kurdes qui sont pourtant la clé pour chasser l’EI d’autres régions de Syrie
Un jeune garçon regarde des volutes de fumée causées par les récents affrontements entre les forces turques et l’EI à proximité de la ville de Jarablus, à la frontière syro-turque (AFP)

Le Premier ministre turc Binali Yıldırım a déclaré dimanche que ses forces armées et les rebelles syriens avaient chassé le groupe État islamique (EI) des dernières zones de la frontière syro-turque sous son contrôle.

Cette avancée isole le califat autoproclamé du groupe du monde extérieur, coupant les principales lignes d’approvisionnement utilisées pour y introduire des combattants étrangers, des armes et des munitions, selon le Daily Mail.

« Depuis Azaz jusqu’à Jarablus, notre bande frontalière de 91 km a été totalement sécurisée. Toutes les organisations terroristes ont été chassées », a déclaré Yıldırım lors d’un discours télévisé au cours d’une visite à Diyarbakır (sud-est).

Traduction : « [Infographie] La frontière turque avec la Syrie débarrassée des terroristes de #Daech http://v.aa.com.tr/640894 » – ANADOLU AGENCY (ENG) (@anadoluagency)

L’Observatoire syrien des droits de l’homme avait indiqué plus tôt que l’EI avait perdu son dernier morceau de frontière après que les quelques villages restant sous son contrôle avaient été repris par les rebelles.

Basé au Royaume-Uni, l’Observatoire a annoncé que « les rebelles et les factions islamistes soutenus par des chars et des avions de combat turcs » avaient pris plusieurs villages à la frontière « après que l’EI s’est retiré de ces derniers, mettant fin à la présence de l’EI […] à la frontière ».

Yıldırım a déclaré que le but de la Turquie dans le nord de la Syrie était de « nettoyer [cette zone] de la présence de Daech, du PKK, des YPG, du PYD » et de sécuriser sa frontière.

 

Traduit de l’anglais (original) par VECTranslation.

Stay informed with MEE's newsletters

Sign up to get the latest alerts, insights and analysis, starting with Turkey Unpacked

 
Middle East Eye delivers independent and unrivalled coverage and analysis of the Middle East, North Africa and beyond. To learn more about republishing this content and the associated fees, please fill out this form. More about MEE can be found here.