Skip to main content

Un voyant communique avec Anouar el-Sadate et met en garde Sissi à la télévision

Affirmant être en communication avec le président égyptien assassiné, un médium déclare aux téléspectateurs qu’Abdel Fattah al-Sissi doit craindre pour sa vie
Capture d’écran de l’émission diffusée la semaine dernière en Égypte où un voyant prétendait être en communication avec le défunt président Anouar el-Sadate (YouTube)

La télé-réalité égyptienne a innové lorsqu’un médium a été invité en studio afin de prédire l’avenir.

La présentatrice Ranya Mahmoud Yasmin, dont le père est une star de cinéma, a décidé courageusement la semaine dernière de tester en direct les allégations du médium Ahmad Shahin qui prétend pouvoir communiquer avec les esprits des morts. Son émission a été diffusée sur une chaîne fidèle au président Abdel Fattah al-Sissi.

Dans un souci d’équilibre éditorial, elle avait aussi invité sur le canapé un érudit religieux et cheikh d’al Azhar, la plus prestigieuse université islamique du pays, pour apporter la contradiction aux assertions du médium. Le cheikh a fait valoir que celles-ci étaient fausses car une fois que les gens sont morts, on ne peut communiquer avec eux. Shahin ne s’est pas laissé décourager si facilement.

Dans ce qui devait être des conditions défavorables – les lumières du studio, le tapage incessant du cheikh et le fou rire de Yasmin qui luttait pour garder un visage impassible – le médium calme et recueilli s’est efforcé de communiquer avec l’au-delà.


Shahin s’est levé et a fait se balancer un pendentif sur un bol d’encens fumant. « Maltoush. Maltoush. La roue. La roue », a-t-il entonné. « Il arrive. Il est présent. »

Défié par le cheikh de convoquer son oncle décédé, Ibrahim, Shahin annoncé qu’il parlait à quelqu’un de plus important. L’invité surprise du studio s’est avéré être l’ancien président Anouar el-Sadate. Shahin a écrit les supposés propos de Sadate sur un morceau de papier.

Sadate, qui a été assassiné par des officiers de l’armée fidèles à un groupe militant, avait un message pour les Égyptiens et le président actuel Sissi : « Vous me manquez mes enfants. Comment allez-vous depuis ma mort ? J’ai été tué par trahison. Tout comme votre prochain président sera tué par trahison. »

L’érudit religieux l’interrompt : « Mon frère, craint Dieu. »

Shahin a continué à lire le texte griffonné : « J’ai été tué au milieu de mes enfants de l’armée. Que son bouclier protège l’Égypte. Méfiez-vous de ce qui arrive et prenez soin de vos frontières sud car elles vous seront enlevées. Méfiez-vous de la trahison des Frères musulmans. Parce qu’ils vont rétablir leur président et qu’il y aura un autre coup d’état. Et puis, plus rien n’arrivera. Mais méfiez-vous de ce qui vient ensuite. Attendez Hasan, parce qu’il viendra bientôt. Hasan qui est connu pour sa belle allure viendra pour vous bientôt. Il est celui que vous attendez. »

À présent hors de lui, le cheikh a accusé le médium de mettre en danger la sécurité nationale en suggérant que Sissi allait être assassiné.

Le clip de 11 minutes qui est désormais sur YouTube a eu une fin malheureuse pour Yasmin, dont les employeurs n’ont pas compris la plaisanterie. Dans un tweet, elle a démenti avoir été limogée par Said Hasasin, président de la chaîne Al-Asimah (The Capital).

Elle soutient qu’elle a démissionné et qu’elle irait sur la chaîne de télévision Al-Hadath où son avenir, sans parler de celui de l’Égypte, l’appelle.

Traduction de l’anglais (original) par VECTranslation.