Skip to main content

Des soldats israéliens tuent un Palestinien à Hébron et placent un couteau près de son corps, selon des témoins

Une vingtaine de Palestiniens ont été tués à Hébron depuis le début d’une nouvelle vague de violences début octobre
Des soldats israéliens et de jeunes palestiniennes sur les lieux de l’attaque à Hébron (AFP)
By

Un Palestinien a été tué à Hébron par des soldats israéliens jeudi matin après qu’il aurait essayé de poignarder un soldat.

Cependant, des témoins oculaires ont indiqué à l’agence de presse palestinienne Maan News Agency que l’homme, âgé de 23 ans, n’était pas armé lorsqu’il a été tué.

Un témoin a déclaré qu’il avait vu un soldat israélien tirer sur le Palestinien en le touchant à l’épaule.

« Ensuite le soldat israélien s’est approché de lui et lui a tiré dans la tête, puis a laissé un couteau près de son corps », a déclaré le témoin dont le nom n’a pas été mentionné.

Un autre témoin a indiqué qu’il avait vu le Palestinien s’éloigner en courant des soldats avant d’être touché par le coup de feu. Les soldats israéliens ont ensuite « enlevé ses vêtements et l’ont enveloppé dans un sac noir ».

L’armée israélienne a affirmé dans un communiqué que le Palestinien avait attaqué le soldat, qui est modérément blessé.

« Un palestinien a attaqué et poignardé un soldat […] à Hébron », indique le communiqué. « Les forces de sécurité ont répondu en tirant sur l’agresseur. Le soldat a subi des blessures légères et a été hospitalisé d’urgence. »

Le porte-parole de la police israélienne, Micky Rosenfeld, a confirmé le décès du Palestinien.

L’attaque s’est produite près d’un lieu saint vénéré tant par les musulmans que par les juifs comme étant le tombeau du Prophète Abraham, dans la ville d’Hébron, une poudrière où une vingtaine de Palestiniens, dont cinq enfants, ont été tués récemment par des soldats.

Des milliers de soldats israéliens protègent quelque 700 colons israéliens vivant dans la vieille ville d’Hébron, une colonie illégale selon le droit international qui a contraint de nombreuses familles palestiniennes à quitter leur maison.
 

Traduction de l’anglais (original).