Israël a exporté pour environ 365 000 euros d’or en Corée du Nord malgré les sanctions de l’ONU

Israël a exporté pour environ 365 000 euros d’or en Corée du Nord malgré les sanctions de l’ONU

#Israël

Le parlement israélien a annoncé que le pays avait violé la résolution de l’ONU adoptée en 2006 qui interdit l’exportation d’or et d’autres produits de luxe vers Pyongyang

Une photo publiée par l’agence de presse officielle de Corée du Nord montrant le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un (AFP)
MEE's picture
11 décembre 2015
Last update: 
Friday 11 December 2015 11:53 UTC
Last Update French: 
11 décembre 2015

Au mépris des sanctions de l’ONU, Israël a exporté l’équivalent d’environ 365 000 euros d’or en Corée du Nord.

Les ministres israéliens ont fait cet aveu lors d’une session de la Knesset mercredi après que l’ONU a interrogé les autorités israéliennes concernant des soupçons d’exportations vers le régime nord-coréen isolé.

« Malheureusement, de l’or a été exporté et, hélas, ces exportations ont été dévoilées et nous avons dû nous expliquer [à l’ONU] », a déclaré à l’audience de la Knesset David Houry, directeur des exportations auprès de l’administration fiscale israélienne, sans plus de précisions.

La résolution 1718 du Conseil de sécurité de l’ONU a été adoptée en 2006 en réponse au programme de la Corée du Nord visant à développer des armes nucléaires. Celle-ci interdit les exportations de produits de luxe vers cette nation asiatique secrète dirigée par Kim Jong-Un.

Les métaux précieux sont au nombre des produits qui ne peuvent être vendus à Pyongyang. Parmi les autres articles interdits figurent les boissons alcoolisées, les produits du tabac, les véhicules automobiles et les parfums.

Les dates d’exportation de l’or d’Israël vers la Corée du Nord n’ont pas été révélées lors de l’audience de la Knesset.

Cependant, Houry affirme qu’« il n’y a pratiquement pas eu d’exportation d’or vers la Corée du Nord depuis 2011, et nos exportations [à ce moment-là] ne comprenaient que des livres et des implants dentaires ».

Le directeur de l’administration fiscale a ajouté que d’autres tentatives d’exportation d’or vers la Corée du Nord avaient été bloquées afin d’éviter tout embarras supplémentaire pour Israël.

Au cours de la session, la commission des affaires économiques de la Knesset a adopté une ordonnance interdisant les exportations de produits de luxe vers la Corée du Nord, près de dix ans après la résolution des Nations unies.

Dalit Rennert, un membre de l’équipe juridique du ministère israélien de l’Économie, a déclaré que le délai de près de dix ans pour la mise en œuvre de la résolution de l’ONU était dû à des « difficultés bureaucratiques », selon le quotidien israélien Haaretz.

Rennert a ajouté qu’il n’y avait « aucune excuse » à ce retard et qu’Israël n’avait rien exporté vers la Corée du Nord en 2014.

Le président de la commission des affaires économiques, Eitan Cabel (Union sioniste), a critiqué ces exportations d’or, déclarant qu’au lieu d’aller aux citoyens « qui n’ont rien à manger », celui-ci avait rempli les coffres de Kim Jong-un.

 

Traduction de l’anglais (original) par VECTranslation.