Skip to main content

Un demandeur d'asile irakien souffrant de maladie mentale battu par une « milice privée » allemande

Les policiers ont laissé les agresseurs quitter les lieux de l’attaque, tandis que des politiciens ont déclaré que les hommes avaient « fait preuve de courage »
Une capture d’écran de la vidéo montre un homme irakien attaqué par au moins quatre hommes (YouTube)
By MEE

Mercredi dernier, en Allemagne, un groupe d’hommes faisant partie d’une « milice privée » a fait sortir brutalement d'un supermarché un jeune demandeur d'asile irakien atteint de maladie mentale. Après l'avoir trainé au sol, ils l'ont attaché à un arbre.

La vidéo de l'incident, qui a fait l’objet d’une grande controverse à travers le pays, montre ce jeune homme, debout devant la caisse, tenant dans son dos une bouteille de vin, avant qu’un groupe d’hommes se jette violemment sur lui.

Selon le site Der Spiegel, la police arrivée sur les lieux du supermarché d'Arnsdorf, en Saxe, a demandé aux agresseurs de partir sans pour autant les interroger. Le groupe a cependant été identifié suite à la propagation de la vidéo jeudi dernier.

https://www.youtube.com/watch?v=9UrXen1rU44

Sur la vidéo, on peut voir un groupe d'au moins quatre hommes dont trois vêtus de chemises noires ; ils saisissent l'homme irakien par le col et cherchent à le pousser en dehors du magasin.

Alors qu'il essaye de résister, les quatre hommes se jettent sur lui et hurlent: « dégagez-le d'ici ! »

On entend le demandeur d'asile crier: « Laissez-moi tranquille » et « que me voulez-vous? ».

L'alarme de sécurité se déclenche, mais personne n'intervient, ni l'homme supposé être l'agent de sécurité du magasin, ni les clients présents.

Au moment où l'homme est poussé brutalement hors du magasin, on entend la voix d'une cliente s'exclamer: « c'est honteux de devoir être protégé par un groupe de défense civile. »

La suite n'est pas filmée mais selon la police, appelée sur les lieux par agresseurs, le jeune homme, patient de l'hôpital psychiatrique local, a été retrouvé attaché à un arbre à l'aide de câbles.

Le jeune demandeur d'asile s'était rendu par trois fois la même journée dans le magasin pour se plaindre que sa carte de recharge téléphonique ne fonctionnait pas, et il aurait menacé deux membres féminins du personnel.

Les commentaires faits par Detlef Oelsner, membre de l’union démocratique chrétienne, le parti politique d'Angela Merkel, pour qui « les vigiles ont fait preuve de courage », ont provoqué un vif débat en Allemagne.

Traduit de l'anglais (original) par Raphaëlle Maury.

Stay informed with MEE's newsletters

Sign up to get the latest alerts, insights and analysis, starting with Turkey Unpacked

 
Middle East Eye delivers independent and unrivalled coverage and analysis of the Middle East, North Africa and beyond. To learn more about republishing this content and the associated fees, please fill out this form. More about MEE can be found here.