Les exportations de munitions allemandes augmentent de presque 1 000 %

Les exportations de munitions allemandes augmentent de presque 1 000 %

#CommerceDesArmes

Les ventes d’armes allemandes ont atteint un niveau record au cours de la première moitié de 2016 tandis que les licences d’exportations vers l’Arabie saoudite ont doublé de valeur

L’Allemagne a fourni des armes aux peshmergas kurdes irakiens pour leur combat contre le groupe État islamique (Reuters)
MEE's picture
26 octobre 2016
Last update: 
Wednesday 26 October 2016 8:52 UTC
Last Update French: 
26 octobre 2016

Selon un rapport sur les exportations d’armes divulgué mardi, les exportations de munitions pour armes légères allemandes ont été multipliées par dix sur la première moitié de cette année, en comparaison avec la même période l’année dernière.

Le rapport souligne également le niveau record atteint par les exportations d'armes allemandes, franchissant le cap des 4 milliards d’euros les six premiers mois de 2016.

Le parlement allemand a mis ce rapport à l'ordre du jour de ce mercredi, mais il a été divulgué à la presse par l’Agence de presse allemande (DPA) un jour en avance.

Les ventes d’armes constituent un sujet sensible en Allemagne, et les conclusions du rapport ont soulevé la controverse.

Le ministre de l’Économie allemand, responsable des les licences d’exportations d’armes, avait promis en 2014 d’ « agir avec plus de prudence » en ce qui concerne les contrats de ventes d’armes légères.

Les armes légères sont la plus grande cause de morts de civils dans les conflits armés de par le monde, notamment en Irak, ou l’Allemagne joue un rôle actif.

Les exportations d’armes légères allemandes se sont concentrées cette année sur ses alliés de l’OTAN – notamment la Turquie – ainsi que les États dit équivalents de l’OTAN comme le Japon, la Nouvelle-Zélande et la Suisse.

L'Irak toutefois est l’un des plus gros acheteurs de munitions allemandes (ils ont acheté pour 5,4 millions d’euros de matériel sur les six premiers mots de 2016).

L’Allemagne soutient les forces kurdes en Irak dans leur combat contre le groupe État islamique (EI). En août, l’Allemagne a débloqué des livraisons d’armes vers les peshmergas, notamment une cargaison qui comprenait un million de munitions et 100 missiles guidés.

Au total, les ventes de munitions approuvées sont passées de 27 millions d’euros au cours de la première moitié de 2015 à 283,8 millions d’euros sur la même période en 2016.

Les contrats avec l’Arabie saoudite ont plus que doublé entre l’année dernière et cette année, passant de 179 millions d’euros sur les six premiers mois de 2015 à 484 millions d’euros sur la même période cette année.

L’Arabie saoudite est le troisième plus gros client d'armes produites en Allemagne.

La Turquie, le 25e acheteur d’armes allemandes en 2015, est passée à la 8e place cette année.

Le rapport – et plus particulièrement l’augmentation de ventes de munitions pour armes légères – ont provoqué la colère parmi les politiciens de l’opposition, qui ont appelé mardi à interdire totalement ces exportations.  

 

Traduction de l'anglais (original).