Aller au contenu principal

Qu’est-ce que Souccot ? La fête juive en cinq questions

Comment les juifs célèbrent-ils la « Fête des Cabanes » ? Zoom sur Souccot, l’un des événements les plus importants du calendrier hébraïque
Souccot exprime la gratitude envers Dieu pour sa protection du peuple juif après l’exode (AFP)

Cette semaine est célébré Souccot, l’un des plus importants événements religieux dans les religions juive et samaritaine.

Cette fête de sept jours est une tradition agricole marquant la récolte, mais c’est aussi une fête religieuse célébrant la libération du peuple juif après l’exode hors d’Égypte.

Elle est généralement marquée par des rassemblements familiaux, des rituels religieux et des repas en commun. Ces traditions regorgent de symbolisme pour les juifs pratiquants.

Middle East Eye se penche sur cette fête et répond à quelques questions.

Qu’est-ce que la fête de Souccot et quand est-elle célébrée ?

Selon la tradition biblique, Souccot commémore les années passées à errer dans le désert par le peuple juif guidé par Moïse vers la terre promise après l’exode hors d’Égypte.

On l’appelle parfois « Fête des Cabanes », « des Huttes », « des Tentes » ou « des Tabernacles », c’est l’une des trois fêtes majeures de la religion juive avec Pessah et Chavouot.

Un juif prie, en tenant les quatre espèces de plantes importantes pour Souccot (AFP)
Un juif prie, en tenant les quatre espèces de plantes importantes pour Souccot (AFP)

Cette célébration a généralement lieu en septembre ou octobre dans le calendrier grégorien car elle commence cinq jours après Yom Kippour. La date de Souccot tombe le 15e jour de tishri, 7e mois du calendrier juif. 

Cette année, Souccot est observé du coucher du soleil le 9 octobre jusqu’à la tombée de la nuit du 16 octobre. 

Que signifie Souccot et quelles sont ses origines ? 

Souccot signifie « cabane » ou « hutte » et fait référence aux abris dans lesquels les juifs ont cherché refuge après avoir fui l’Égypte avec Moïse lors de l’exode. 

Selon la religion juive, le peuple juif a passé 40 ans dans le désert et a construit des abris temporaires qui l’ont aidé à se protéger des ennemis potentiels, des animaux sauvages et des conditions climatiques du désert. Cependant, les juifs pratiquants pensent que la gratitude ultime pour leur salut se trouve auprès de Dieu.

Selon les anthropologues, les origines du Souccot remontent à une ancienne fête automnale, qui remercie Dieu pour la récolte. 

Comment est célébrée cette fête ? Quelle est sa portée religieuse ?

Les familles juives célèbrent généralement l’occasion en construisant une structure qui ressemble à une hutte ou une cabane, où elles passeront la semaine. 

Les quatre espèces utilisées pour réaliser le toit d’une soucca (MEE)
Les quatre espèces utilisées pour réaliser le toit d’une soucca (MEE)

Selon la tradition juive, la structure de la hutte doit être faite avec les moyens du bord ou être temporaire et permettre à ses habitants de voir le ciel. Le toit de la structure est principalement fait de branches et de feuillages. 

On utilise spécifiquement quatre plantes : le citron, une branche de palme, une branche de myrte et une branche de saule. Cette combinaison de végétaux, connue sous le nom des « Quatre espèces », fait partie intégrante du Souccot car elle est mentionnée dans la Torah. 

Lors de cette fête, les juifs nouent ces branches en un faisceau qu’ils balancent dans six directions. Le balancement des branches sert à bénir la cabane dans laquelle est célébré Souccot.

De nos jours, de nombreux juifs construisent la structure, appelée soucca, dans leur jardin ou sur leur balcon. Certains décident même d’y passer la nuit. 

Cette structure permet aux pratiquants d’avoir un aperçu authentique de la vie dans un abri exposé. 

C’est aussi un rappel que, pour les juifs, Dieu est leur unique source de protection, en particulier lors des moments difficiles. 

La soucca doit avoir au moins trois parois tandis que la quatrième peut être une porte ou une entrée. Si certains pratiquants construisent les leurs à partir de zéro, d’autres achètent des structures pliables prêtes à l’emploi dont ils peuvent se resservir d’année en année.

Des juifs construisent une structure temporaire où ils passeront la fête qui dure toute une semaine (AFP)
Des juifs construisent une structure temporaire où ils passeront la fête qui dure toute une semaine (AFP)

Lors des deux premiers jours de Souccot, les juifs s’abstiendront de travailler, considérant l’occasion comme un shabbat ou journée sacrée.

Dans la soucca, certaines familles raconteront des histoires de la Bible et participeront à des prières en assemblée, tandis que d’autres iront à la synagogue pour y suivre les offices.

Que mange-t-on à cette occasion ?

Les repas du Souccot varient selon les familles. Certains peuvent choisir de manger des plats de saison, optant pour des fruits et légumes qui symbolisent la récolte ; tandis que d’autres dégustent des plats traditionnels juifs.

Les légumes farcis sont populaires avec leurs déclinaisons, parmi lesquelles figurent généralement le chou, la courgette, l’aubergine et les tomates. 

Un plat populaire est la soupe aux boulettes de matzo, qui contient du bouillon de poule, des boulettes de matzo et du poulet effiloché (Reuters)
Un plat populaire est la soupe aux boulettes de matzo, qui contient du bouillon de poule, des boulettes de matzo et du poulet effiloché (Reuters)

La challah, pain tressé qui occupe une place centrale dans la plupart des fêtes juives, est un aliment populaire qu’on mange typiquement pendant cette période festive. Cette brioche est réalisée à base d’œufs, d’eau, de farine, de levure et de sel. Certains choisiront de le tremper dans du miel pour plus de douceur.

Généralement, les familles préparent un assortiment de salades, de poulet, de viande et de poisson pour la famille pendant le Souccot. Les repas copieux et sains, comme les ragoûts et les soupes, sont également très consommés pendant cette période. 

Parmi les plats privilégiés pendant cette fête figurent également la poitrine de bœuf et la soupe de boulettes de matzo, qui est un bouillon de poule avec une sorte de boulette de pâte, du poulet effiloché et des légumes.

Est-ce un jour férié ?

Le premier et le dernier jour de Souccot sont des jours fériés en Israël, où de nombreux magasins et commerces sont susceptibles de fermer plus tôt, voire totalement. Ce jour férié est également reconnu par la Knesset, le Parlement israélien. 

Ailleurs, notamment aux États-Unis, en France et au Royaume-Uni, Souccot n’est pas un jour férié ; toutefois, dans les régions où les communautés juives sont importantes, de nombreux commerçants sont susceptibles de modifier leurs heures d’ouverture pour marquer cette fête. 

Certaines familles peuvent choisir de ne pas mettre leurs enfants à l’école pour célébrer Souccot en famille, même s’il n’y a pas de jour férié légal dans ces pays. 

Traduit de l’anglais (original) par VECTranslation.

Middle East Eye delivers independent and unrivalled coverage and analysis of the Middle East, North Africa and beyond. To learn more about republishing this content and the associated fees, please fill out this form. More about MEE can be found here.