Aller au contenu principal
Reportages
Coronavirus

« C’était mon seul revenu » : au Liban, la détresse des chauffeurs de taxi face au confinement

Au pays du Cèdre, l’épidémie mondiale de coronavirus vient s’ajouter à la crise économique. Les chauffeurs de taxi, l’une des professions les plus précaires, sont en première ligne. Les mesures prises contre la propagation du virus mettent en péril leur gagne-pain
« Les gens ont peur de sortir » : Beyrouth méconnaissable en pleine crise de coronavirusFrappé par les calamités, le Liban abandonné par les Arabes

Tous les articles