Aller au contenu principal

Loujain al-Hathloul, futur prix Nobel de la paix ? 

Loujain al-Hathloul, icône de la lutte pour les droits des femmes en Arabie saoudite, détenue depuis dix mois par les autorités saoudiennes, a été proposée pour le prix Nobel de la paix 2019
Selon sa sœur Alia, Loujain serait « détenue à l’isolement, battue, soumise à la torture, à des chocs électriques, harcelée sexuellement et menacée de viol et de meurtre » (Facebook)
Par

Malgré les réformes modernisatrices vantées par le prince héritier Mohammed ben Salmane (MBS), plusieurs militantes féminines saoudiennes paient encore le prix de leur engagement pour la liberté. Parmi elles, Loujain al-Hathloul, symbole de la lutte des femmes saoudiennes pour le droit de conduire et l’abolition du système de tutelle en Arabie saoudite. 

La militante féminine est détenue depuis dix mois par les autorités saoudiennes. Elle serait « détenue à l’isolement, battue, soumise à la torture, à des chocs électriques, harcelée sexuellement et menacée de viol et de meurtre » selon les révélations de sa sœur Alia al-Hathloul dans une lettre publiée dans le New York Times

Pourquoi les femmes fuient l’Arabie saoudite de Mohammed ben Salmane
Madawi al-Rasheed
Lire

Ses ancien(ne)s  enseignant(e)s de la Sorbonne à Paris ont appelé à proposer la candidature de Loujain al-Hathloul pour le prix de Nobel de la paix 2019. 

« Arrêtée par les autorités saoudiennes, Loujain al-Hathloul n’a malheureusement pas pu finir son parcours de master, et si nous souhaitons qu’elle puisse le faire un jour, le plus important et l’urgence sont évidemment qu’elle soit libérée et affranchie de conditions de détention insupportables » a revendiqué le collectif des enseignants et enseignantes dans une tribune publiée dans le quotidien français Libération

Le collectif a demandé « justice et liberté pour Loujain » et a soutenu « sa candidature pour le prix Nobel de la paix 2019 ». Une candidature qui a été aussi appuyée par la députée canadienne Hélène Laverdière. « Le courage de Loujain, qui continue à travailler pour l’égalité des femmes saoudiennes alors même qu’elle subit des punitions extrêmes et injustes, est plus que digne du prix Nobel de la paix » a-t-elle déclaré. 

Traduction : « Choquante nouvelle depuis l’Arabie saoudite qui accuse des militantes des droits de l’homme dont Loujain Al-Hathloul, une ancienne étudiante de l’Université de la Colombie-Britannique. Rappelons que Loujain a été nommée pour le prix Nobel de la paix par une députée canadienne » 

Le 1er mars, le bureau du procureur saoudien a déclaré avoir terminé son investigation sur des activistes féminines accusées d’avoir mené « des activités coordonnées et organisées [...] qui visent à compromettre la sécurité, la stabilité et l’unité nationale du Royaume ». Le procureur a annoncé que les militantes feront l’objet de poursuites, et l’accusation est en passe de les traduire en justice.