Aller au contenu principal

On craint des dizaines de morts après que des bombes ont ébranlé l’aéroport et le métro de Bruxelles

Des rapports font état de 34 tués et de nombreux blessés dans des explosions à l’aéroport de Zaventem et la station de Maelbeek, quelques jours après l’arrestation de suspects dans les attaques de Paris
Des dizaines de personnes auraient été blessées au métro de Maalbeek (AFP)

BRUXELLES – Des dizaines de personnes auraient trouvé la mort et de nombreuses autres seraient blessées après que de multiples explosions ont secoué un aéroport et une station de métro à Bruxelles mardi, quelques jours après l’arrestation en ville d’un suspect clé dans les attentats-suicides de Paris l’année dernière.

Le Premier ministre belge Charles Michel a déclaré : « Ce que nous redoutions est arrivé, nous avons été frappés par des attaques lâches et aveugles. Nous savons qu’il y a beaucoup de morts, de nombreux blessés. »

Deux « énormes » explosions ont dévasté l’aéroport de Zaventem, tandis qu’une explosion à la station de métro Maelbeek un peu plus tard a détruit une rame.

Selon le radiodiffuseur local VRT, un procureur aurait annoncé que 14 personnes ont été tuées à Zaventem, alors que 20 personnes auraient été tuées à Maelbeek, bien que ces chiffres n’aient pas été confirmés par le gouvernement.

Le chaos a commencé à 8 h du matin, mardi, lorsque deux explosions – la première serait un attentat-suicide – ont dévasté la zone d’enregistrement de Zaventem.

La première explosion aurait dirigé les voyageurs paniqués vers une seconde explosion, plus grande, qui a fait tomber les plafonds et envoyé un épais panache de fumée dans le ciel.


Environ une heure plus tard, une explosion a frappé un métro à la station de métro de Maelbeek. Des photos sur les réseaux sociaux ont montré une rame éventrée et un policier a confié à l’AFP : « Il y a des blessés, il y a des morts. Je ne sais pas combien. »

Un témoin à Maelbeek a déclaré à Middle East Eye : « Nous avons ressenti une explosion qui semblait venir de l’avant du train. Il y avait beaucoup de fumée. Les portes en verre ont été soufflées. L’explosion a dû être énorme. »

Des rapports locaux ont suggéré des kamikazes liés à Salah Abdeslam, qui a été arrêté vendredi à Bruxelles en relation avec les attaques du groupe État islamique à Paris en novembre dernier, lesquelles ont tué 130 personnes.

Des photos et vidéos publiées sur les réseaux sociaux ont montré des gens fuyant Zaventem et d’autres blessés dans la zone d’enregistrement.

Un témoin à l’aéroport a déclaré : « J’ai vu des gens gisant sur le sol, couverts de sang et immobiles. Les jambes d’au moins six ou sept personnes ont été écrasées. Beaucoup de gens ont perdu des membres… »

Zach Mouzoun, qui était arrivé à l’aéroport juste avant les explosions, a déclaré à BFMTV que la seconde explosion a fait tomber les plafonds et rompre les tuyaux.

« C’était atroce », a-t-il raconté. « Il y avait du sang partout, des blessés, des bagages partout. Nous marchions dans les débris. C’était une scène de guerre. »

Belga a également rapporté que des coups de feu avaient été entendus après les explosions, bien que cela n’ait pas été confirmé par les autorités belges. Tous les vols à l’arrivée et au départ de l’aéroport ont été suspendus.

Un employé de l’aéroport a déclaré à VRT : « Je faisais une pause lorsque j’ai entendu et senti une grosse explosion et j’ai vu un panache de fumée. Les fenêtres sont toutes brisées. Les gens sont sortis, sous le choc… »


Les explosions de mardi ont incité les autorités à renforcer la sécurité dans les aéroports et les centres de transport à travers l’Europe occidentale.

Le centre national de crise de Belgique a annoncé que toutes les stations de métro, les trains et les systèmes de transports publics étaient arrêtés à Bruxelles et a exhorté les gens à rester chez eux.

Le ministre de l’Intérieur, Jan Jambon, a déclaré lundi que le pays était en état d’alerte pour d’éventuelles représailles après la capture d’Abdeslam.

« Nous savons que l’élimination d’une cellule peut pousser les autres… à passer à l’action. Nous en sommes conscients dans ce cas. »

Deux explosions ébranlent l’aéroport / Explosion dans le métro à l’heure de pointe

Traduction de l’anglais (original) par VECTranslation.