Aller au contenu principal

Les Palestiniens en grève de la faim rejettent « la fausse vidéo » de leur leader en train de manger

Selon des représentants des grévistes de la faim, les images en provenance d’une prison israélienne sont « une fabrication et une mise en scène » destinées à semer la confusion chez les Palestiniens
Le service pénitentiaire israélien a déclaré que cette vidéo montre Marouane Barghouti en train de manger dans sa cellule (capture d’écran)
Par
Des représentants des Palestiniens en grève de la faim ont décrit des enregistrements vidéo qui montreraient leur leader Marouane Barghouti en train de manger dans sa cellule comme de « fausses rumeurs ». Selon eux, il s’agit d’une tentative israélienne de « guerre psychologique ».
 
Cette vidéo, diffusée dimanche soir par les médias israéliens, montrerait Barghouti en train de manger des snacks dans les toilettes de sa cellule, alors qu’il mène une grève de la faim pour obtenir des droits fondamentaux pour les prisonniers palestiniens. 
 
Le Comité national pour la grève de la liberté et de la dignité a toutefois déclaré que les images dataient de 2004, et qu’elles ont été diffusées pour créer la confusion sur la campagne menée par quelque 1 500 prisonniers palestiniens depuis le 17 avril.
 
Dans deux vidéos séparées, on peut voir un homme en train de manger des snacks dans sa cellule. Son visage n’est pas bien visible, et la vidéo ne comporte pas d’horodatage. 
 
Le comité n’a pas spécifié si la vidéo montrait selon lui un Barghouti plus jeune, voire même un ou des hommes différents. Il a toutefois noté que le crâne du leader palestinien est beaucoup plus dégarni que celui de l’homme montré dans l’une des vidéos.
 
Toujours selon le comité, les hommes dans les deux vidéos sont de tailles différentes.
 
Selon le quotidien israélien Haaretz, le service pénitentiaire a admis avoir piégé Barghouti pour voir s’il briserait sa grève de la faim. 
 
Le comité palestinien des grévistes de la faim a déclaré que la décision de diffuser la vidéo montrait qu’Israël « mène une guerre de mensonges et de désinformation pour créer un état de confusion parmi le public palestinien et les prisonniers en grève de la faim ». 
 
« Une analyse visuelle du reportage de la chaîne TV Aroutz 2 discrédite les affirmations sans fondement selon lesquelles les images montrent Marouane Barghouti en train de manger dans sa cellule », selon le comité.
 
« Il est devenu clair que le reportage manque totalement de fondement. Les fabrications et la mise en scène ne font que montrer qu’Israël a entièrement échoué à briser une volonté de fer et la détermination du mouvement de grève de la faim. »
 
L’avocat de Barghouti a déclaré à Haaretz que la diffusion de la vidéo dimanche soir était « attendue comme faisant partie de la guerre psychologique et médiatique que le service pénitentiaire mène contre les prisonniers ». 
 
Elias Sabbagh a ajouté qu’il n'aborderait pas le contenu du clip avant d’avoir eu le droit de rencontrer son client et de discuter directement avec lui des accusations à son encontre.
 
Selon les rapports, environ 1 500 prisonniers palestiniens sont en train de participer à cette grève de la faim illimitée qui a pour but de mettre fin, entre autres, à la détention arbitraire des Palestiniens. 
 
 
Traduit de l’anglais (original).