Aller au contenu principal

VIDÉO : Un chanteur traditionnel musulman de Syrie célèbre Jésus pour Noël

« Tu délivres ton enseignement à travers la paix et l’amour […] Jésus, Ô esprit de Dieu, nous te saluons »
Capture d’écran du clip de la chanson « Le Messie notre maître » de Yahya Hawwa (YouTube)

Un chanteur syrien célèbre pour ses chants religieux islamiques a sorti ce mercredi une chanson sur Jésus intitulée « Le Messie notre maître » à l’occasion de Noël.

Yahya Hawwa a écrit sur Twitter que sa chanson était « une production artistique qui se focalise sur le message du Messie et sur les valeurs qu’il fut envoyé pour répandre [par la volonté de Dieu]. »

Dans un autre tweet, Yahya Hawwa a déclaré : « J’avais déjà l’honneur de louer le messager [Mohammed], que la paix soit avec lui. Ce soir, j’ai l’honneur de sortir ‘’Le Messie notre maître’’ pour exprimer l’amour que je porte aux valeurs que ce grand homme nous a apportées. »

Cette chanson se place dans la lignée de la perception traditionnelle de Jésus par l’islam, qui lui accorde une grande estime en tant que prophète de Dieu, mais qui rejette l’idée de l’essence divine du Messie.

Il a fallu près de deux ans pour tourner le clip de cette chanson, dont les prises de vues ont notamment été effectuées dans des ruines romaines de Jordanie, a rapporté la version arabe du Huffington Post.

Cette vidéo passe de l’époque romaine à 1945, où l’on voit des gens affamés recevoir sous la neige du pain de la part de ce qui semble être un bénévole d’une association caritative.

Ensuite, la vidéo fait un bond dans l’avenir jusqu’en 2015, où un certain nombre de réfugiés apparemment syriens sont sauvés de la noyade par des gardes-côtes.

« Voilà un joli clip de l’artiste Yahya Hawwa sur le Messie, la paix soit avec lui, qui fait le lien entre Jésus et la détresse des réfugiés syriens », a tweeté le commentateur politique palestinien Yasser al-Zaatreh.

Yahya Hawwa est originaire de Syrie, mais il aurait grandi en Arabie saoudite avant de terminer son éducation religieuse en Jordanie, où il a été l’imam d’une mosquée d’Amman, la capitale.

Bien qu’il soit surtout connu pour ses chants religieux, Yahya Hawwa est aussi un récitant du saint Coran.

Il est également l’auteur de chansons politiques, et le surnom de « chanteur de la révolution syrienne » lui a été donné à la suite de l’insurrection de mars 2011 contre le gouvernement de Bachar al-Assad.

Voici une ébauche de traduction des paroles :

Nous vous saluons de notre amour, Ô Vierge Marie

Votre fils, par la volonté de Dieu, a parlé dans son berceau

Du rameau dans votre main, des dattes qui vous apportent la force,

Par une voix vous implorant : « Ô Marie, ne pleure pas »

Toi qui panses nos plaies, ô Messie notre maître,

Tu soignes tous ceux qui sont blessés

Tu délivres ton enseignement à travers la paix et l’amour, Ô Messie,

Jésus, Ô esprit de Dieu, nous te saluons

Il apporte la vie [aux hommes], par la volonté de Dieu, le Messie notre maître

Il soigne, par la volonté de Dieu, le Messie notre maître,

Il est celui qui nous porta la bonne nouvelle de [l’arrivée de] Moustafa*, notre messager,

Ahmed*, le messager de Dieu, venu de la Mecque pour accomplir [la parole de Dieu]

(*Ahmed est un autre nom du prophète Mohammed, tout comme Moustafa, qui signifie « l’élu »)


Traduction de l’anglais (original) par Mathieu Vigouroux.