Aller au contenu principal

VIDÉO : Le périlleux chemin pour recevoir des soins au Yémen

MEE
Deux fois par semaine, un Yéménite de 55 ans fait le trajet de son village vers la capitale du Yémen Sanaa en portant son fils sur son dos pour qu’il soit dialysé. Dans ce pays déchiré par la guerre, 4 300 insuffisants rénaux souffrent en raison des pénuries de machines et de matériel