Aller au contenu principal

Arabie saoudite : des robots vont relayer les sermons et les appels à la prière à la Grande Mosquée de La Mecque

Les visiteurs pourront utiliser leur smartphone pour scanner les codes-barres des robots et télécharger des versets du Coran
Abdoul Rahman al-Soudaïs (à gauche), président du comité de gestion des deux mosquées saintes en Arabie saoudite, lance un nouvel ensemble de robots (Twitter/@ReasahAlharmain)
Abdoul Rahman al-Soudaïs (à gauche), président du comité de gestion des deux mosquées saintes en Arabie saoudite, lance un nouvel ensemble de robots (Twitter/@ReasahAlharmain)
Par

L’Arabie saoudite a lancé de nouveaux robots équipés d’intelligence artificielle à la Grande Mosquée de La Mecque, qui aideront les fidèles lors de leur visite dans le lieu saint.

Dévoilés ce week-end, les robots communiqueront aux pèlerins des messages publics tels que les sermons des imams et les appels à la prière des muezzins.

Les visiteurs pourront utiliser leur smartphone pour scanner les codes-barres des robots afin de consulter des contenus tels que des versets du Coran et les télécharger sur leur appareil.

Ils peuvent aussi interagir avec les robots via des commandes vocales pour obtenir des informations générales à propos des imams et des muezzins et leur emploi du temps hebdomadaire.

La Pierre noire de la Kaaba chez soi : l’Arabie saoudite propose La Mecque en réalité virtuelle
Lire

Abdoul Rahman al-Soudaïs, président du comité de gestion des deux mosquées saintes, a indiqué vendredi que les nouveaux robots s’inscrivaient dans le cadre du « projet Smart campus, conformément au projet Vision 2030 et au plan stratégique présidentiel 2024, qui vise à fournir un maximum de services aux visiteurs des deux mosquées saintes ».

Lancé en 2016, Vision 2030 a pour objectif d’ouvrir le pays, de privatiser certains pans de l’économie, de réduire les subventions, d’attirer les investisseurs et de sortir de la dépendance au pétrole.

En début d’année, l’Arabie saoudite a introduit plusieurs robots intelligents dans la Grande Mosquée avant le pèlerinage du hadj, notamment des robots spécialisés dans le nettoyage des sols autour de la Kaaba, le lieu saint situé au centre de la mosquée.

En décembre, l’Arabie saoudite a lancé l’initiative « Pierre noire virtuelle » qui permet aux musulmans de voir et de toucher virtuellement la Pierre noire (un rocher situé à l’angle sud-est de la Kaaba) sans sortir de chez eux.

Cette année, près d’un million de pèlerins ont été autorisés à assister au pèlerinage du hadj à La Mecque – une planche de salut pour l’économie du royaume – après deux ans d’annulations et de restrictions pour cause de covid-19.

Tous les musulmans qui en ont les moyens doivent réaliser le hadj au moins une fois dans leur vie.

Traduit de l’anglais (original) par VECTranslation.

Middle East Eye delivers independent and unrivalled coverage and analysis of the Middle East, North Africa and beyond. To learn more about republishing this content and the associated fees, please fill out this form. More about MEE can be found here.