Aller au contenu principal

JO de Tokyo : Feryal Abdelaziz, première Égyptienne à décrocher l’or

La karatéka de 22 ans remporte la première médaille d’or olympique de l’Égypte depuis 2004
Feryal Abdelaziz se réjouit : l’hymne national égyptien a retenti dans un stade olympique pour la première fois en dix-sept ans, le 7 août 2021 (REUTERS/Annegret Hilse)

Feryal Abdelaziz marque l’histoire en devenant la première Égyptienne à remporter une médaille d’or olympique après avoir vaincu son adversaire azérie en finale de kumite + 61 kg samedi.

Traduction : « C’est l’or pour l’Égypte en karaté ! Feryal Abdelaziz est championne de kumite + 61 kg. »

Feryal Abdelaziz (22 ans) s’est imposée 2 à 0 face à l’Azérie Irina Zaretska dans le stade Nippon Budokan de Tokyo.

Cette prouesse lui a valu la première médaille d’or de l’Égypte en dix-sept ans. Karam Gaber fut le dernier athlète à remporter l’or pour l’Égypte, c’était aux Jeux d’Athènes en 2004.

Dans une vidéo postée en ligne, on voit sa famille rassemblée autour de la télé, regardant anxieusement le combat avant d’éclater de joie quand Feryal Abdelaziz s’impose.

La famille semble avoir joué un grand rôle dans le parcours olympique de l’athlète. Interrogée par beIN sports, Abdelaziz a déclaré : « Merci maman, c’est ta victoire, pas la mienne. »

Cette victoire exceptionnelle survient au lendemain du jour où l’Égyptienne Giana Farouk est elle aussi entrée dans l’histoire en remportant la toute première médaille de la délégation en karaté, remportant le bronze en kumite - 61 kg.

L’Égypte a engrangé six médailles aux Jeux de Tokyo, battant son propre record de médailles obtenues dans une seule et même compétition.

La délégation égyptienne avait précédemment remporté cinq médailles lors des Jeux olympiques de Berlin en 1936, de Londres en 1948 et d’Athènes en 2004.  

Feryal Abdelaziz est tombée dans le karaté à l’âge de 7 ans, au Caire. Elle fait actuellement des études de pharmacie.

Traduit de l’anglais (original) par VECTranslation.