Aller au contenu principal

La police israélienne emmène une Palestinienne le jour de ses noces

Un mariage à Arraba a été perturbé par une « arrestation arbitraire » et un recours à une « force excessive », selon un avocat
La mariée a pu quitter le poste de police dans la soirée du dimanche 28 août (Arab48)
La mariée a pu quitter le poste de police dans la soirée du dimanche 28 août (Arab48)
Par

La police israélienne a arrêté une Palestinienne le jour de son mariage, dimanche en fin de journée, pour l’interroger, d’après son avocat.

S’adressant aux médias palestiniens locaux, Shadi Thabbah a déclaré que sa cliente, dont le nom n’a pas été révélé, avait été arrêtée alors qu’elle portait encore sa robe blanche, après l’irruption des forces de police en pleine célébration à Arraba, dans le Nord d’Israël.  

Selon l’avocat, la police soupçonnait à tort que le marié, qui faisait l’objet d’une décision de justice lui interdisant toute présence à Arraba selon les informations relayées, se trouvait sur place. 

Dans une vidéo publiée par des médias locaux, on voit la mariée être escortée par des policiers jusqu’à un véhicule de police.

Traduction : « La police israélienne arrête une mariée pendant ses noces à Arraba... »

Selon Shadi Thabbah, la police a retenu sa cliente pendant plusieurs heures pour « entrave à l’enquête ». Elle a été libérée plus tard dans la soirée et assignée à résidence pour cinq jours.

« Je ne comprends pas quelle enquête la mariée a perturbé : le marié n’était pas présent et il n’a pas été arrêté, alors de quelle enquête la police parle-t-elle ? », a déclaré l’avocat au média Al-Jarmaq News

D’après la police, le marié a été arrêté la semaine dernière et libéré sous caution par le tribunal de première instance d’Acre à la condition qu’il n’entre pas à Arraba, selon le site d’information Arab48

« Une force excessive sans raison valable »

« Après l’arrivée des forces de police dans le secteur pour un contrôle de routine, une grande foule s’est amassée et une rixe a semble-t-il éclaté. La police a alors emmené la mariée pour l’interroger sans aucune intention de l’arrêter », ont indiqué les services de police. 

Après avoir appréhendé la mariée, les forces de police ont fait usage de bombes assourdissantes et de gaz lacrymogène pour disperser la foule en colère.

Selon Shadi Thabbah, environ 150 policiers ont pris part au raid, provoquant la panique des convives.

Traduction : « ...et réprime les invités du mariage avec des bombes lacrymogènes et des bombes assourdissantes. »

Shadi Thabbah a critiqué une « arrestation arbitraire » effectuée par la police pour couvrir son erreur quant à la présence du marié.

Il a ajouté qu’il allait déposer une plainte pour manquements de la part de la police, l’accusant d’avoir employé « une force excessive sans raison valable ». 

Arraba est une ville palestinienne d’environ 25 000 habitants située en Basse Galilée.

Israël compte près de deux millions de citoyens palestiniens, soit une minorité qui représente 20 % de la population du pays. 

Selon Adalah, le Centre juridique pour les droits des minorités arabes en Israël, plus de 65 lois israéliennes sont discriminatoires à l’égard des citoyens palestiniens d’Israël et des Palestiniens vivant dans les territoires occupés.

Traduit de l’anglais (original) par VECTranslation.

Middle East Eye delivers independent and unrivalled coverage and analysis of the Middle East, North Africa and beyond. To learn more about republishing this content and the associated fees, please fill out this form. More about MEE can be found here.