Aller au contenu principal

L’Iran a « exploité le sectarisme », selon un ancien chef du Hezbollah

« Ils ont exploité le sectarisme afin de servir leur projet persan », a déclaré Sheikh Tufayli à propos du rôle croissant joué par l’Iran dans la région
Sheikh Subhi al-Tufayli, premier secrétaire général du Hezbollah, lors d’une interview réalisée par l’Agence Anadolu (image extraite de l’interview)

Sheikh Subhi al-Tufayli a beaucoup fait parler de lui au cours de ces derniers mois après avoir dénoncé le rôle régional de l’Iran et du Hezbollah lors d’allocutions qui ont fait le tour de la toile.

Tufayli compte parmi les dignitaires religieux chiites du Liban et a été le premier secrétaire général du Hezbollah, à compter de sa création en 1989 jusqu’en 1991.

Au cours d’une interview exclusive réalisée par l’Agence Anadolu (agence de presse nationale turque), le religieux chiite a clarifié sa position à l’égard de l’Iran.

« Le défunt Khomeini était honnête et loyal », a-t-il déclaré. « Même lorsque le Liban était occupé par l’ennemi israélien, il faisait preuve d’honnêteté et nous affichait un soutien inconditionnel. »

« Mais malheureusement, ses successeurs ont construit leur politique sur l’identité persane : nous sommes persans et nous n’avons pas de lien avec l’islam.

« Ils ont exploité le sectarisme afin de servir leur projet persan. »

« Ils mentent à la population chiite qui vit notamment au Liban, en Syrie et en Irak, en lui assénant : ‘’Vous êtes un peuple minoritaire installé dans une région sunnite.” Alors que ce n’est pas vrai. »

Tufayli a même été jusqu’à dire que l’Iran avait tiré « avantage » du conflit syrien « pour servir les intérêts des États-Unis face à la communauté islamique mondiale ».

Tufayli a réaffirmé son soutien à l’égard de la révolte syrienne : « Quiconque pense que le peuple syrien se mettra à genoux, quiconque pense qu’il est parvenu à vaincre le peuple syrien, quiconque pense que la Syrie va renoncer et se rendre, est dans l’erreur la plus totale. »

« Le chemin parcouru en Syrie jusqu’à aujourd’hui est bien plus qu’une victoire : ce peuple marginalisé, ce peuple qui fait l’objet de toutes les attaques et de toutes les conspirations, a été capable de traverser des situations difficiles alors que personne n’y croyait. »

« Ils ont toujours réussi à se relever et à tracer leur propre route. »

Traduit de l’anglais (original).