Aller au contenu principal

Toutankhamon a été enterré avec un poignard « fait de météorite »

Des recherches révèlent que le poignard de fer enterré avec le Pharaon il y a plus de 3 300 ans a des origines « extraterrestres » et n’a pas rouillé
Le sarcophage de Toutankhamon dans la Vallée des Rois (AFP)

Selon des dernières recherches, un poignard enterré aux côtés de Toutankhamon, le tristement célèbre Pharaon égyptien, était fait du fer provenant d’une météorite.

Deux poignards, l'un en fer et l’autre en or, ont été découverts dans la tombe du Pharaon en 1952 par l’archéologue Howard Carter.

Des chercheurs italiens et égyptiens ont découvert cette semaine que la constitution du fer « suggère fortement une origine extra-terrestre ».

La lame d’argent - mise dans la tombe de Toutankhamon, alors âgé de 18 ans, il y a plus 3 300 ans - n’a pas rouillé, selon les chercheurs.

Dans une étude publiée par la revue Meteoritics and Planetary Science mardi, l’équipe de 13 chercheurs égyptiens et italiens ont partagé les résultats de leur « spectrométrie de fluorescence des rayons X », une technique qui a permis d'analyser la composition du poignard sans l’abimer.

Les chercheurs ont émis l’hypothèse d’une origine météorique de la lame après avoir découvert des taux élevés de cobalt et de nickel dans la composition du fer.  

Après avoir comparé les résultats avec l’analyse de métal météorique retrouvé dans un rayon de 2 000 kms autour de la tombe, sur la côte de la Mer Rouge d’Égypte, ils ont découvert des taux similaires à ceux d’une météorite tombée 240 kilomètres à l’ouest d’Alexandrie au IVe siècle avant J-C.

L’étude a également montré que les habitants de l’ancienne Égypte « attribuaient une grande valeur au fer météorique utilisé pour la production d'objets précieux», et que la qualité de fabrication de la lame suggère que « les Égyptiens de l’ère de Toutankhamon maitrisaient le travail du fer. »

Traduit de l’anglais (original).