Aller au contenu principal

Al-Qaïda au Yémen désigne la France, non les Etats-Unis, comme principal ennemi

Dans leur dernier message, les dirigeants d’al-Qaïda dans la péninsule Arabique (AQPA) déclare que les Etats-Unis ont été « affaiblis » et que la France est le nouvel ennemi
AQAP revendique la responsabilité d’une récente série d’attaques faisant suite au massacre de Charlie Hebdo (AFP).

L’idéologue en chef d’al-Qaïda dans la péninsule Arabique (AQPA), basé au Yémen, a indiqué vendredi que la France avait devancé les Etats-Unis comme ennemi premier de l’islam.

Suite à l’« affaiblissement » des Etats-Unis au cours des dernières années, la France a remplacé l’Amérique dans la « guerre contre l’islam », a annoncé Ibrahim al-Rubaish dans un message audio publié par l’aide médiatique de l’AQPA sur YouTube.

Les renseignements américains considèrent l’AQPA comme la plus dangereuse branche du réseau d’al-Qaïda.

L’un des idéologues du groupe, Nasser bin Ali al-Ansi, a revendiqué dans une vidéo la responsabilité de l’attaque conte l’hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo le 7 janvier dernier, au cours de laquelle douze personnes avaient péri.

Les caricatures du prophète Mohammed publiées par le magazine ont provoqué la colère de nombreux musulmans.

Les gouvernements occidentaux indiquent que l’incertitude demeure quant à la participation directe d’AQPA dans l’exécution de l’attaque contre le journal. Ils pensent toutefois que l’un au moins des deux assaillants, les frères Saïd et Cherif Kouachi, a effectivement passé du temps avec des membres al-Qaïda au Yémen.

« Pour les analystes et les experts, la menace d'al-Qaïda n'est jamais oubliée. Cependant, pour la grande majorité, qui ne suit pas dans le détail le devenir des djihadistes, l'Etat islamique est devenu la nouvelle bête noire de la lutte contre le terrorisme » écrit dans un récent éditorial de Middle East Eye Charlie Winter, chercheur à la fondation Quilliam, un groupe de réflexion basé à Londres spécialisé dans le « contre-extrémisme ».

« C’est dans ces circonstances qu’AQPA a revendiqué l'attaque, un acte qui ne manquera pas de réintroduire l’organisation au cœur du discours médiatique mondial sur le terrorisme djihadiste. En effet, l'attaque contre Charlie Hebdo pourrait quasiment être considérée comme une tentative de la part d’AQPA de revenir sur le devant de la scène », explique-t-il.

AQPA a été formé en 2009 suite à la fusion de militants du Yémen et d’Arabie saoudite.

Rubaish a appelé vendredi à attaquer l’occident, citant la France explicitement.

Il a également incité les musulmans à s’en prendre, « sans consulter personne », à ceux qui tournent le prophète de l’islam en dérision.

AQAP est connu pour avoir par le passé lancé des attaques loin de sa base yéménite, dont une tentative, le jour de Noël 2009, de faire exploser un avion de ligne américain survolant le Michigan.

L’organe de propagande d’AQAP, publié en anglais, avait appelé les membres du groupe à mener des attaques à l’étranger, citant le rédacteur en chef de Charlie Hebdo, Stéphane Charbonnier, parmi les cibles.

Middle East Eye delivers independent and unrivalled coverage and analysis of the Middle East, North Africa and beyond. To learn more about republishing this content and the associated fees, please fill out this form. More about MEE can be found here.