Aller au contenu principal

Le maire de Cannes interdit le burkini sur ses plages

Les tenues islamiques constituent un sujet brûlant en France, où le voile intégral est interdit dans les lieux publics
Un mannequin pose dans l’un des maillots de bain qui couvrent l’ensemble du corps de Marks and Spencer (AFP/Marks and Spencer)
Par

Le maire de Cannes a interdit le port de burkinis (maillots de bain couvrant l’intégralité du corps) sur les plages de la station balnéaire de la Côte d’Azur célèbre pour son festival annuel, ont indiqué jeudi des responsables.

Le maire de la ville, David Lisnard, a signé un arrêté stipulant que « l’accès aux plages et à la baignade sur la commune de Cannes sont interdits […] à toute personne n’ayant pas une tenue correcte, respectueuse des bonnes mœurs et de la laïcité », qui est un principe fondateur de la République française.

« Une tenue de plage manifestant de manière ostentatoire une appartenance religieuse alors que la France et les lieux de culte religieux sont actuellement la cible d’actes terroristes est de nature à créer des risques de trouble à l’ordre public (attroupements, échauffourées, etc.) qu’il est nécessaire de prévenir », indique l’arrêté.

Thierry Migoule, directeur des services municipaux de la ville, a cherché à clarifier l’intention de cette décision.

« Il ne s’agit pas d’interdire le port de signes religieux à la plage… mais les tenues ostentatoires qui font référence à une allégeance à des mouvements terroristes qui nous font la guerre », a-t-il déclaré.

Le 14 juillet, la ville voisine de Nice a été la cible d’une attaque revendiquée par le groupe État islamique (EI) qui a tué 85 personnes lorsqu’un camion a foncé dans la foule rassemblée en bord de mer pour célébrer la fête nationale.

Le 26 juillet, un prêtre a été tué dans son église du nord-ouest de la France par deux assaillants qui avaient proclamé leur allégeance à l’EI.

Les tenues islamiques constituent un sujet brûlant en France, où le voile intégral est interdit dans les lieux publics. En revanche, rien n’interdit le port de signes et vêtements religieux.

Thierry Migoule a précisé qu’aucun burkini n’avait été observé sur les plages de Cannes depuis la prise de cet arrêté le 28 juillet dernier par David Lisnard, membre du parti de centre-droit Les Républicains.

Plus tôt cette semaine, un parc aquatique près de Marseille a annulé son projet d’accueillir un événement privé pour les musulmanes portant le burkini après l’indignation suscitée, notamment chez les politiques à la fois de droite et de gauche.

Traduit de l’anglais (original) par VECTranslation.