Aller au contenu principal

Un voyage à Damas ferait de Trump « un homme bien », plaisantent Assad et Poutine

Une vidéo montrant les président russe et syrien en train de se moquer de leur homologue américain a été largement diffusée sur les réseaux sociaux
Le président syrien Bachar al-Assad visite la Grande Mosquée des Omeyyades avec son homologue russe Vladimir Poutine dans le vieux Damas le 7 janvier 2020 (AFP)
Par

Le président russe Vladimir Poutine et son homologue syrien Bachar al-Assad ont été filmés en train de se moquer de Donald Trump, suggérant qu’une invitation à Damas serait acceptée par le président américain et que le voyage ferait de lui « un homme bien ».

Lors d’une conversation entre Assad et Poutine en l’église orthodoxe de la Vierge Marie à Damas le 7 janvier dernier, le président syrien fait référence à l’histoire biblique de la « conversion damascène » de Saint-Paul sur le chemin de Damas.

« Si Trump voyageait également sur cette route, cela ferait de lui un homme bien [insan saleh] », déclare Assad à Poutine par l’intermédiaire d’un traducteur.

« Il changera pour le mieux », répond Poutine en riant. « Invitez-le, il viendra. »

Riant également, Assad répond : « Je suis prêt. »

Vladimir Poutine a joué un rôle essentiel dans la victoire du président syrien contre l’opposition syrienne après le soulèvement de 2011 contre son règne.

Il a été suggéré lors de l’élection de Trump en 2016 que le président américain serait plus indulgent envers Damas que son prédécesseur Barack Obama, en partie parce qu’il semblait favorable à la Russie.

Cependant, Trump a affiché une attitude imprévisible envers le gouvernement Assad, lançant notamment des frappes aériennes sur une base du gouvernement syrien en 2017 à la suite de l’attaque chimique de Khan Cheikhoun.

Il a également adopté une position sévère contre l’Iran, un autre proche allié d’Assad.

Les États-Unis et l’Iran ont frôlé la guerre au cours des dernières semaines à la suite de l’assassinat du commandant iranien Qasem Soleimani, lequel a également contribué à renforcer les défenses du gouvernement syrien contre les forces rebelles.

Traduit de l’anglais (original).