Aller au contenu principal

Turquie : la guerre en Ukraine pourrait être à l’origine de la hausse des décès de dauphins en mer Noire

Des chercheurs pensent que l’utilisation de sonars et le bruit sous-marin constant causé par les activités militaires pourraient expliquer l’augmentation de la mortalité
Dans la mesure où les dauphins dépendent du son pour, entre autres, communiquer, les sonars utilisés pour détecter les sous-marins ennemis pourraient avoir été fatals à certains mammifères marins (AFP)
Dans la mesure où les dauphins dépendent du son pour, entre autres, communiquer, les sonars utilisés pour détecter les sous-marins ennemis pourraient avoir été fatals à certains mammifères marins (AFP)
Par

Une augmentation inhabituelle du nombre de décès de dauphins en mer Noire enregistrée depuis février pourrait avoir été causée par la guerre en Ukraine, selon des scientifiques.

Les chercheurs ont déclaré au journal britannique The Guardian que la pollution sonore supérieure à la normale, due à la présence de vingt navires de la marine russe et aux activités militaires en cours dans le nord de la mer Noire, pourrait avoir poussé les dauphins à partir vers le sud, en direction de la Turquie et de la Bulgarie, où un grand nombre d’entre eux s’échouent ou sont pris dans des filets de pêche.

Turquie : plus d’une vingtaine de dauphins retrouvés morts sur une plage d’Istanbul
Lire

L’augmentation importante du nombre de décès au large des côtes turques, qui s’élève à plus de 80 dauphins, a été signalée pour la première fois fin mars, un mois après le début de la guerre, par la Fondation turque de recherche marine (TUDAV).

« On ne sait pas encore pourquoi ils sont concentrés dans la région à cette période de l’année par rapport aux années précédentes, ni pourquoi les captures accidentelles dans les filets ont tant augmenté », écrivait la TUDAV à l’époque.

D’après les premières enquêtes menées par la fondation, environ la moitié des plus de 80 dauphins sont décédés après avoir été pris au piège dans des filets de pêche. 

Les autres ne présentaient aucun signe de capture par un filet ou de blessure par balle.

Bayram Özturk, président de la TUDAV, a expliqué au Guardian que même si elle ne peut en être certaine, la fondation pense aujourd’hui qu’un traumatisme acoustique pourrait être à l’origine des décès.

Des dauphins entraînés à des fins militaires

Dans la mesure où les dauphins dépendent du son pour communiquer et remplir d’autres fonctions, les sonars utilisés pour détecter les sous-marins ennemis pourraient avoir été fatals aux mammifères marins.

Pavel Gol’din, chercheur à l’Académie nationale des sciences d’Ukraine, a déclaré au journal britannique que si la découverte de dauphins échoués pouvait s’expliquer par des traumatismes acoustiques, le bruit sous-marin constant engendré par les activités militaires pouvait également avoir un lien avec l’augmentation des décès.

Selon le chercheur, si le bruit sous-marin permanent ne tue pas directement les mammifères marins, il peut les inciter à se diriger vers un territoire inconnu pour tenter d’y échapper. 

« Cela pourrait être la cause d’une migration massive de bancs de poissons et de cétacés vers le sud », a-t-il précisé.

Le mois dernier, il a été rapporté que la Russie avait déployé des dauphins entraînés à des fins militaires pour protéger sa base navale de Sébastopol. Objectif : empêcher les forces spéciales ukrainiennes de s’infiltrer dans le port, sous l’eau, pour saboter les navires de guerre.

Traduction : « #Russie Marine #Sébastopol Base militaire navale, dauphins. #Mernoire #OTAN #Ukraine. »

Selon des images satellite de la société américaine Maxar, deux enclos à dauphins ont été placés à l’entrée du port donnant sur la mer Noire vers le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, lancée fin février.

Traduit de l’anglais (original) par VECTranslation.